Enfants et écrans - Protection des données personnelles

Les jeunes surfent, tchattent, tweetent avec une très grande aisance. Pour autant, ils n'ont pas toujours conscience que la toile n'est pas réellement un espace privé et que leurs données personnelles peuvent être utilisées à des fins publicitaires ou de ciblage commercial...

Évaluer l’article

Données personnelles ?

Dès que votre ado visite un site, "like" une page Facebook, s'inscrit à un jeu en ligne ou télécharge une application sur son smartphone, il communique des données personnelles sans toujours s'en apercevoir. Il peut s'agir d'informations basiques (son nom, son prénom, son âge, etc.), ou plus sensibles (son adresse courriel, son numéro de téléphone, ses centres d'intérêts, etc.). Ces données sont ensuite recueillies et analysées afin de mieux le connaître et lui proposer des publicités personnalisées.

Pas de panique !

Rien ne sert cependant de céder à la psychose. Les écrans abondent de réclames en tout genre et il est impossible de les éviter complètement. Par ailleurs, l'utilisation d'internet et des appareils mobiles offre une multitude d'opportunités et de facettes positives dont il serait dommage de priver votre enfant. Au-delà de leur aspect ludique, certains jeux en ligne contribuent par exemple au façonnement de modes cognitifs, au développement de la créativité, mais aussi de compétences techniques et sociales.

Mieux vaut prévenir...

Il faut donc pouvoir reconnaître les côtés positifs des écrans, ce qui permettra d'entamer le dialogue avec votre ado. Intéressez-vous aux sites qu'il visite, posez-lui des questions sur ses jeux préférés, sur les applications installées sur son smartphone... Profitez-en pour aborder avec lui la question de la protection de la vie privée et donnez-lui au passage quelques techniques permettant de protéger au mieux ses données personnelles : mot de passe complexe et distinct pour chacun de ses comptes, utilisation d'un pseudonyme pour les sites de jeux, réglage des paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux, suppression régulière des cookies, etc. Sachez également qu'il existe des professionnels de l'éducation aux médias pour vous aider. N'hésitez pas à prendre contact avec eux si vous le jugez nécessaire.

Enfin, un usage responsable et critique des écrans par les jeunes passe aussi par un climat de confiance et de respect de leurs centres d'intérêts. Si votre enfant sent un jugement, une appréhension ou une attitude critique par rapport à ses activités en ligne, il aura tendance à les minimiser, à ne pas en parler voire à les cacher : tout le contraire des réflexes qu'il serait bon qu'il développe.

Au final, pas besoin d'être un expert en nouvelles technologies pour accompagner son enfant, il suffit souvent de faire preuve d'ouverture d'esprit et de bon sens...

 

Pour en savoir plus :

Consultez le webdoc Air de Familles consacré à l'usage des écrans par les enfants.