Enfants et écrans : comment trouver le bon équilibre ?

Comment accompagner son enfant dans son utilisation des écrans ? Quelles règles établir avec lui ? Pas de formule toute faite ! A l’occasion de la Semaine Numérique, nous vous proposons une ligne de conduite et quelques astuces pour que votre enfant apprenne à utiliser les écrans à bon escient et sans excès.

Évaluer l’article

Enfants et écrans : quelles règles ?

La consommation d’écrans doit être considérée comme une activité parmi toutes celles qui s’offrent à l’enfant : elle n’est pas mauvaise en tant que telle. Ce qu’il faut chercher, c’est l’équilibre, et cela implique quelques règles.

En tant que parent, vous devez définir avec votre enfant les conditions de son usage des écrans :

  • quand les utiliser
  • pour quoi faire
  • pendant combien de temps

C’est important de lui expliquer les raisons de ces limites.

Ces règles doivent tenir compte :

  • De l’âge de l’enfant (Chez les plus jeunes, l’utilisation des écrans doit être très limitée et encadrée ! Essayez de ne pas dépasser la demi-heure par jour avant 4 ans, et l’heure par jour avant 6 ans.)
  • Des compétences et connaissances de l’enfant
  • Des valeurs que vous souhaitez transmettre
  • Du contexte familial

Bref, pas de formule toute faite : le cadre peut varier énormément ! Par ailleurs, il est très important de faire évoluer ces règles en les adaptant au développement de votre enfant.

Une fois les règles bien définies et expliquées, c’est la confiance qui doit s’installer. Pas question de surveiller son enfant, d’aller lire ses messages et publications… Préservez son jardin secret et privilégiez le dialogue. Le risque zéro n’existe certes pas, mais les risques font partie de l’éducation.

 

Enfants et écrans : l’importance de l’accompagnement

On ne laisse pas un enfant seul face aux écrans, pas plus qu’on ne lui permet de traverser la route sans lui avoir appris les codes. Il faut le soutenir et l’encadrer avec confiance : il va petit à petit apprendre à gérer son usage des outils numériques.

Mais comment faire?

  • Pas besoin d’être expert en nouvelles technologies (peu de personnes le sont, d’ailleurs…) : le principal est d’instaurer un dialogue et un climat de confiance. Concrètement : asseyez-vous à côté de votre enfant et posez-lui des questions avec un intérêt sincère (il ne doit pas se sentir hyper contrôlé !). Demandez-lui de vous expliquer ce qu’il fait, pourquoi et comment… Non seulement, cela valorisera votre enfant, mais cela vous permettra aussi d’identifier ses habitudes et, éventuellement, de détecter les problèmes.
  • Rappelez-vous, pour dépasser vos craintes, que c’est votre accompagnement qui favorisera le développement du sens critique de votre enfant, soit sa meilleure protection contre les effets néfastes du numérique.
  • Restez ouvert : si votre enfant se sent jugé, s’il perçoit toujours des réticences, il risque de couper court au dialogue, de refuser d’écouter vos conseils, de ne pas respecter les limites… et de se retrouver seul en cas de problème.
  • De plus, n’hésitez pas à “consommer” des écrans en famille : regardez ensemble des programmes, faites défiler vos photos de vacances, essayez des jeux multijoueurs… Le tout est d’en faire un moment de plaisir et de dialogue et d’être plus que « spectateurs ensemble » en devenant véritablement “acteurs”.
  • Toutefois, si vous voulez que votre enfant utilise les outils numérique de façon pondérée, il tient aussi à vous de montrer la voie à suivre, par exemple en évitant de consulter votre téléphone à table…

 

Enfants et écrans : pour en savoir plus…