Aller au contenu principal

Tarif d'un milieu d'accueil

Le choix de faire garder votre enfant dans un milieu d'accueil ou non est une décision importante, et le coût peut jouer un rôle dans cette réflexion. Dans tous les cas, se renseigner à l'avance est une démarche judicieuse.

Pour des informations encore plus personnalisées, n'hésitez pas à utiliser notre simulateur sur le portail My.ONE pour des informations personnalisées : Calculez mon tarif journalier.

 

Milieux d'accueil subventionnés ou non subventionné ?

Le tarif d'un milieu d'accueil varie en fonction de sa nature : subventionné ou non subventionné par l'ONE. Dans les milieux non subventionnés, la tarification est libre, tandis que dans les milieux subventionnés, elle est progressive en fonction du revenu mensuel net total du ménage.

Milieux d'accueil non subventionnés (tarification libre)
  • La tarification est libre, et le barème légal n'est pas une obligation (certains choisissent de l'appliquer malgré tout) ;
  • Consultez attentivement le règlement intérieur pour comprendre les frais inclus et ceux qui ne le sont pas. Souvent, des coûts supplémentaires peuvent être ajoutés pour les couches et les produits de soin ;
  • En cas de maladie de votre enfant, clarifiez par écrit les modalités de paiement.
Milieux d'accueil subventionnés (tarification liée au revenu)
  • La tarification est progressive en fonction du revenu mensuel net total du ménage. Ce barème légal est obligatoire. En plus de cette tarification progressive, diverses règles peuvent influencer le montant final ;
  • Dans les milieux d'accueil subventionnés, vous bénéficiez d'un certain nombre de jours que vous ne devez pas payer lorsque votre enfant est absent ;
  • Vous obtenez une attestation fiscale qui peut vous permettre de déduire les frais de garde d'enfants de vos impôts, en fonction de vos revenus.

 

Situation du ménage

Depuis le 1er janvier 2023, la gratuité est assurée pour les bénéficiaires d'intervention majorée (BIM). Les familles monoparentales bénéficient également d'une réduction du prix des crèches depuis la même date.

Calculez mon tarif journalier via My.ONE

 

Nouveaux tarifs pour les milieux d'accueil subventionnés à partir de 2025

Les parents dont l'enfant commencera la crèche avant 2025 ne seront pas concernés par ces changements.

Dès janvier 2025, une réforme majeure des tarifs des milieux d'accueil entrera en vigueur. Cette initiative, destinée aux nouvelles admissions, a pour objectif de soulager financièrement les familles à moyens et petits revenus.

Il est important de noter que ces changements tarifaires ne concernent que les milieux d'accueil subventionnés en Wallonie et à Bruxelles, c'est-à-dire ceux qui ajustent les tarifs en fonction des revenus des parents.

Cette nouvelle tarification devrait bénéficier à la grande majorité des familles. Selon le gouvernement, 93% des familles bénéficieront d’une réduction ou d'une stabilisation des frais liés au milieu d’accueil.

  • Revenus du ménage inférieurs à 4 000 € nets par mois : diminution allant jusqu’à -34% ;
  • Revenus du ménage équivalent à 4 000 € nets par mois : diminution de 5% ;
  • Revenus du ménage supérieurs à 6 425 € nets par mois : légère hausse.

Cette initiative, saluée par la ministre de l'Enfance Bénédicte Linard, vise à garantir l'accès à la crèche en tant que droit fondamental. Elle s'inscrit dans la continuité des efforts gouvernementaux pour rendre les crèches plus abordables.

 

Intervention Accueil (avant 2022)

L'Intervention Accueil n'a pas été reconduite après 2022.

En 2008, le Gouvernement de la Communauté française a introduit des mesures visant à renforcer le pouvoir d'achat des familles, dont l'Intervention Accueil destinée aux enfants de 0 à 3 ans ayant fréquenté un milieu d'accueil l'année précédente. Cette aide consistait en un versement de l'ONE, sous la forme d'une intervention de base pour les bas et moyens revenus, ou d'une intervention majorée pour les familles comptant au moins deux enfants fréquentant simultanément un milieu d'accueil.

Une révision des barèmes de la participation financière parentale ou de tiers dans les frais de séjour des enfants accueillis est envisagée pour assurer un soutien adapté.

0 Brochure(s) sélectionnée(s)