S’appuyer sur une vision où chacun est le bienvenu

Les services publics sont les premiers lieux où les enfants qui ont l’opportunité de les fréquenter sont confrontés à la question de la diversité.  C’est comme si le service en tant que microsociété leur renvoyait des questions telles que: qui suis-je ?  Est-ce que je peux être tel que je suis ? Quels aspects puis-je montrer dans l’endroit que je fréquente ? Quels éléments liés à mes caractéristiques sont-ils les bienvenus ? Ma langue ? Mes parents ? … Quels éléments de mon identité dois-je laisser dehors ? Les enfants découvrent une sorte de miroir qui leur renvoie la manière dont ils sont perçus par l'autre. A l’inverse, ils peuvent aussi recevoir des messages qui les réduisent à une des aspects de leur identité qui n’est pas « conforme » à l’image de l’enfant ou de la famille tout venant (Vandenbroeck, 2007).

La connaissance des professionnel·le·s à propos des enfants qu’ils·elles rencontrent dans leur champ professionnel se construit à la fois sur les connaissances générales concernant les enfants, mais également sur les observations menées dans le service,  les informations échangées avec les parents sur ce qui est important à leurs yeux à propos de leur enfant, … Des différences existent entre les enfants, mais elles ne sont pas problématiques : elles sont rendues visibles, parlées, considérées comme des expressions de la diversité de la société.

Ces aspects jouent de manière cruciale sur l’image que l’enfant construit de lui-même, de ses capacités et possibilités, de ses compétences à faire partie du groupe.  En résumé, les enfants (leur famille) sont des enfants (une famille) avant tout, quelles que soient ses particularités. Ils sont les bienvenus dans le service et a droit, dès le plus jeune âge, d’avoir accès à des lieux d’éducation et de soins complémentaires au milieu éducatif familial. Les professionnel·le·s de l’enfance mettent au service de l’accueil des compétences professionnelles. Ils·elles sont des professionnel·le·s de l’accueil et ne sont pas formé·e·s particulièrement pour prendre en compte des aspects plus particuliers liés aux spécificités de vie des publics qui fréquentent le milieu d’accueil.

L'ONE a développé une vision inclusive au bénéficie de toutes les familles (enfants et parents). Cette vision plaide pour que tous les enfants et leur famille soient et se sentent les bienvenu·e·s dans tous les lieux d'accueil et d'accompagnement qu'ils fréquentent ou qu'ils sont susceptibles de fréquenter.