Si vous êtes pris dans la violence, parlez-en !

Si vous êtes pris ou prises dans la violence, plusieurs ressources existent et restent à votre disposition pour vous aider! Appelez le 0800/30.030 ou consultez le site www.ecouteviolencesconjugales.be.

Évaluer l’article

Bien que les mesures de précautions et recommandations sanitaires soient désormais très bien véhiculées, une série d’impacts liés à cette situation exceptionnelle de confinement peuvent voir le jour. C’est notamment le cas pour l’augmentation du risque de violences conjugales et intrafamiliales au sein de nos foyers.

L’ONE mène actuellement une campagne sur les impacts des violences conjugales sur le développement de l’enfant et travaille sur la réalisation de différents outils.

L’objectif de cette campagne ? Vous aider à comprendre que la violence conjugale a de graves conséquences pour votre enfant. Bien que vous mettiez tout en œuvre pour protéger votre enfant de ce climat de tension et de violences, malheureusement celui-ci en subit les conséquences, d’une manière ou d’une autre et parfois pas toujours de manière visible.

Votre enfant ressent votre stress, vos difficultés et vos coups durs émotionnels même si vous rassemblez toutes vos forces pour lui permettre de s’épanouir et de maintenir sa vie d’enfant. Il importe pour vous de tout mettre en œuvre pour garantir votre sécurité et la sienne ainsi que le rétablissement d’un climat serein.

Une communication de la Ministre Bénédicte Linard a notamment été faite concernant le risque accru de violences conjugales et intrafamiliales en cette période.

Indépendamment de la campagne ONE, différentes ressources existent si vous êtes pris dans la violence :

En cette période de confinement, les victimes de violences sexuelles en phase aigüe peuvent toujours se rendre dans un des Centre de Prise en charge des Violences Sexuelles (CPVS).

POUR PLUS D'INFOShttps://www.violencessexuelles.be/centres-prise-charge-violences-sexuelles