Investir l'extérieur avec les enfants

Faisant suite à une demande de l’Office de la Naissance et de l’Enfance, trois équipes de recherches se sont penchées, avec la collaboration du Réseau Initiatives Enfants-Parents-Professionnel·le·s, sur la question de l’investissement des espaces extérieurs (IEE) par les enfants de 18 mois à 18 ans.

Bien qu’il s’agisse d’une préoccupation relativement récente en Fédération Wallonie-Bruxelles, l’IEE fait l’objet d’une littérature abondante qui montre entre autres une diminution du temps passé à l’extérieur dans les pays dits développés. La densification de la circulation routière, le surinvestissement des écrans, ou encore l’évolution sécuritaire de notre société expliquent en partie ce constat. Pourtant, les recherches montrent que l’IEE contribue grandement au développement global des enfants et particulièrement à leur santé physique, motrice et psychologique, à leur socialisation, à l’éveil des sens, au développement de leur autonomie et à l’apprentissage d’une gestion mesurée des risques. 

La présente recherche met l’accent sur les représentations (bénéfices, freins, dangers, leviers) et les pratiques des adultes encadrants (parents, professionnels et professionnelles de l’enfance), mais aussi des enfants eux-mêmes. Vingt-deux recommandations ont émergé de ces travaux entamés en 2018, soulignant notamment l’importance d’encourager l’IEE en reconnaissant le rôle fondamental que peuvent jouer les adultes comme les enfants.