Les moisissures : comment les éviter et y remédier ?

Dans un local humide, ou insuffisamment aéré, il arrive que l’on aperçoive des tâches noires, vertes, brunes sur le plafond, les murs, au-dessus des fenêtres, dans les sanitaires...  Ces tâches sont des moisissures. Dans les bâtiments, les moisissures peuvent se développer partout mais surtout où il y a un excédent d’humidité.

Elles se retrouveront autour des fenêtres, aux angles des murs plus froids, dans les douches, sous les éviers... mais elles peuvent également se développer derrière ou à l’intérieur des meubles placés contre un mur humide. Les cloisons creuses et faux plafonds peuvent aussi dissimuler des développements de moisissures. Il est essentiel de faire un examen régulier des locaux et du mobilier pour s’assurer de leur absence.

 

D’où vient l’humidité ?

Les causes de l’humidité peuvent être multiples :

  • Causes accidentelles (infiltration, rupture de canalisation,... ) ;
  • Mauvaise conception architecturale ;
  • Activité humaine (par exemple, une production importante de vapeur d’eau dans une pièce moins chauffée).

 

Qu’est-ce que les moisissures ?

Les moisissures sont des champignons microscopiques qui se développent sur les matières organiques. Ce que l’on voit, ce sont leurs spores qui leur permettent de se reproduire et qui peuvent être inhalés dans l’air ambiant. Etre exposé aux moisissures peut provoquer une irritation des muqueuses, des allergies ou encore un risque d’intoxicationselon la souche présente.

 

Qu’est-ce qui favorise le développement des moisissures ?

Pour se développer, les moisissures ont besoin d’une température entre 5 et 25°C, d’un substrat organique (livre, papier-peint, bois...) et d’une source d’humidité. Si les conditions sont propices à leur développement et que rien n’est fait, les moisissures peuvent s’étendre sur des surfaces importantes. Comme la température adéquate et le substrat nécessaire sont présents naturellement dans les bâtiments, il faut impérativement agir sur la troisième condition : la présence d’humidité.

 

Que faire si des moisissures sont constatées ?

Surface inférieur à 1m2 :

  1. Eliminer la source d’humidité.
  2. Nettoyer les surfaces contaminées à l’aide d’un chiffon humide (jamais à sec) avec un détergent ou du vinaigre pur. Pensez à porter un masque et des gants.
  3. Repeindre la surface afin de recouvrir les traces restantes (spores qui pourraient se retrouver dans l’air). Cette opération s’appelle l’encapsulation. Attention : le support doit être sec et la peinture de bonne qualité.

Surface supérieur à 1m2 :

  1. Eliminer la source d’humidité.
  2. Faire intervenir une entreprise spécialisée.

 

Comment éviter leur apparition ?

  • Aérer correctement et régulièrement le local pour maintenir une humidité relative appropriée, à savoir entre 40 et 60% d’humidité relative.
  • Surveiller et remédier rapidement à toute présence anormale d’humidité et/ou de moisissures.

Le saviez-vous ?

L’eau de Javel n’élimine pas les moisissures. Elle les blanchit, les rendant invisibles, alors que les spores sont encore présents.

 

Pour plus d'info :

Consultez la brochure « L’air de rien, changeons d’air » conçue pour les personnes accueillant des enfants de 3 à 18 ans en structure collective.