Le pistolet à colle

Souvent présenté comme l’allié incontournable de tous les bricolages et activités manuelles, le pistolet à colle permet de facilement coller et décorer tous les types de matériaux. Malgré le fait que cet outil se trouve partout, y compris dans les magasins de jouets, cet appareil est loin d’être anodin. Son utilisation demande certaines précautions/d’être attentif à plusieurs éléments.

Comment ça marche ?

Dans ce type de pistolet, un bâtonnet de colle est inséré, qui va être chauffé à haute température (entre 80°C et jusqu’à plus de 200°C). La colle est appliquée chaude sur la surface, et colle instantanément les surfaces mises en contact l’une avec l’autre.

Les colles utilisées dans ces pistolets sont appelées colles thermofusibles. Ce sont des colles sans solvant. Comme toutes les colles, elles contiennent différents additifs (plastifiants, colorants, anti-oxydants…) qui eux peuvent se dégager dans l’air ambiant lorsque la colle est chauffée.

Il existe différents types de colle : classique, colorée, pailletée…que l’on peut acheter en magasin, sur Internet, à tous les prix… mais généralement sans information au moment de l’achat sur la composition de ces colles ou leur manipulation. Plus particulièrement lors d’achats sur Internet, où seule la face avant du paquet de bâtonnets de colle est visible. Techniquement, on distingue les colles « low melt », qui sont chauffées à 80°C - 130°C environ et les « hot melt » qui sont chauffées entre 120°C et 210°C. Pour se rendre compte des températures manipulées lors de ces bricolages, rappelons-nous que l’eau bout à 90°C.

Ce genre de dispositif peut occasionner de graves brûlures, si la colle chaude entre en contact avec la peau, ou des brûlures encore bien plus graves si la peau entre en contact avec la buse par laquelle sort la colle. Pour cette raison, il ne doit pas être manipulé par les jeunes enfants.

Règles de choix et d’usage

  • Pour limiter les risques, il est important de se tourner vers du matériel de qualité, portant la mention CE, et de choisir un modèle muni d’un socle ou d’une patte qui le maintient en position verticale entre 2 utilisations (pour éviter les coulures de colle chaude).
  • Il est primordial aussi de ne pas chauffer la colle plus que nécessaire, au risque qu’elle dégage des émanations toxiques. La surchauffe peut également faire chauffer l’armature de certains pistolets. Par exemple, pour une colle à base de polymère EVA, il n’y aura pas de dégradation de ce produit en utilisation normale. Mais si la température de 260°C est atteinte, l’EVA va dégager des produits de dégradation comme l’acétaldéhyde, irritant et potentiellement cancérigène.
  • Lors de l’usage, porter des vêtements à manches longues.
  • Poser le pistolet à colle à la verticale entre deux utilisations.
  • Prévoir une table pour poser le pistolet à colle, ne pas se déplacer avec le pistolet en cours d’usage.
  • Ne pas tenir la pièce à encoller par en-dessous, ceci afin d’éviter tout risque de brûlure si un surplus de colle venait à couler.
  • Les coulures de colle sur la buse du pistolet doivent se nettoyer à froid après chaque usage.

A retenir

  • Utiliser ce type de pistolet avec parcimonie.
  • Choisir du matériel de qualité (logo CE) avec socle ou patte de maintien.
  • Le faire manipuler par des adultes, ou des enfants à partir de 12 ans, sous surveillance.
  • Porter des vêtements à manches longues.
  • Utiliser le pistolet fenêtre ouverte pour permettre l’évacuation d’éventuelles émanations.

Le saviez-vous ?

En cas d’ingestion d’un matériau de travaux manuels ou en cas de doute sur la composition d’un produit, appeler le Centre Antipoisons au 070 245 245. Laissez toujours les produits dans leur emballage d’origine.

Ces informations sont extraites de la brochure « L’air de rien, changeons d’air » conçue pour les personnes accueillant des enfants de 3 à 18 ans en structure collective. Pour commander la brochure, téléphoner à Françoise AVAU au 02/542.12.59 ou écrire à atl(at)one.be.