Air de familles - SANTÉ Logement insalubre ?

Poussières, dioxyde de carbone, radon et, surtout, un degré d’humidité trop élevé, les lieux où nous vivons et travaillons sont de véritables bouillons de culture. Sans une ventilation suffisante, l’air frais ne pénètre plus à l’intérieur et l’air vicié, lui, ne peut plus être évacué. L’atmosphère devient alors irrespirable. De plus, l’humidité favorise le développement de moisissures qui peuvent causer des dégâts non seulement aux bâtiments mais aussi à la santé de leurs occupants (rhinites, asthme, rhumatismes, allergies…). Selon une étude menée sur des adolescents souffrant de problèmes respiratoires, 83% des asthmes, bronchites asthmatiques, bronchites chroniques et 87% des rhinites chroniques toucheraient des jeunes vivant dans des logements trop humides.

Pour en savoir plus: