Air de familles - Bébé bilingue

Les 3 premières années, sont propices à l’apprentissage des langues en raison de la plasticité et des capacités d’adaptation du cerveau des tout petits, qui en plus à cet âge, reproduisent les sons facilement, ce qui permet d’adopter rythmique et accents toniques d’une langue et donc son accentuation. Il est prouvé qu’être confronté à deux langues (de manière qualitative et quantitative) n’altère en rien le développement du langage même si ces deux langues ne s’acquièrent pas nécessairement au même rythme. Il faut aussi savoir que la langue la mieux maîtrisée dépend du contexte dans lequel l’enfant l’utilise, dont — entre autres — ses interlocuteurs et le lien qui les unit à lui.

 

www.one.be

airdefamilles.be