Rougeole, 1 dose ne suffit pas

Deux doses de vaccin sont nécessaires pour se protéger contre la rougeole. Dorénavant, rendez-vous à l’âge de 7-8 ans pour recevoir la deuxième dose.

Évaluer l’article

La rougeole est hautement contagieuse. Bien plus que la COVID-19. Elle peut entraîner des complications graves comme des pneumonies ou des encéphalites.

A cause de la rougeole, 1 personne atteinte sur 4 sera hospitalisée et jusqu’à 1 personne atteinte sur 1000 en décèdera. Cependant, contrairement au coronavirus pour lequel il n’y a aucun remède actuellement, il existe un moyen efficace pour se protéger de la rougeole : la vaccination.

Vous aviez en tête que la vaccination contre la rougeole (rubéole-oreillons) se déroulait en deux temps pour apporter une protection optimale : une première dose injectée à 12 mois, une deuxième dose injectée à 11-12 ans. Jusqu’il y a peu, c’était effectivement ainsi. Mais depuis le 1er septembre, l’âge pour l’administration de la deuxième dose est dorénavant 7-8 ans.


Pourquoi ?

Malheureusement, la rougeole continue à faire des ravages dans le monde. Et chez nous, durant la dernière épidémie de 2019 plus de 400 cas sont survenus en Wallonie et à Bruxelles.

La Belgique, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), s’était engagée à éliminer la rougeole d’ici 2020. Dans le cadre de cette résolution, le Conseil supérieur de la Santé a recommandé en avril 2019 de changer l’âge de l’administration de la 2ème dose du vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO).

Administrer la 2ème dose entre 7 et 8 ans et non plus entre 11 et 12 ans permettra de limiter le nombre total d’adolescents qui ne sont pas encore complètement vaccinés et donc bien protégés.

Souvent aussi, l’âge avançant, l’acte vaccinal passe au second plan dans les préoccupations de santé et le moment d’administration de cette seconde dose de vaccin s’oublie. Baisser le moment de la vaccination permet de limiter ces cas de figure.

Au final, l’objectif de ce changement d’âge est de mieux contrôler l’élimination de la rougeole dans notre pays.


Concrètement ?

  • A partir du 1er septembre 2020, l’enfant âgé de 7 ou 8 ans pourra recevoir cette seconde dose de vaccin via son vaccinateur habituel (la médecine scolaire ou le médecin traitant).
    Les services en charge de la Promotion de la Santé à l’Ecole proposeront cette vaccination aux enfants inscrits en deuxième primaire.
  • L’enfant âgé de 11 ou 12 ans qui devait recevoir son vaccin cette année peut également recevoir sa seconde dose via son vaccinateur habituel.
    S’il est inscrit en 6ème primaire le service en charge de la Promotion de la Santé à l’Ecole continuera comme les années précédentes à proposer la vaccination contre le RRO.
    Il peut également se rendre chez son médecin traitant pour demander à recevoir la seconde dose de vaccin qu’il n’a pas encore reçue.

Afin de s’assurer que tous les enfants se situant entre l’âge dorénavant choisi (7-8 ans) et l’âge en vigueur précédemment (11-12 ans) reçoivent leur deuxième dose de vaccin, les services en charge de la Promotion de la Santé à l’Ecole continueront pendant les quatres prochaines années à proposer aux élèves de 6eme primaire la vaccination RRO (rougeole-rubéole-oreillons).

Si votre enfant est inscrit dans l’enseignement spécialisé, la vaccination lui sera proposée par le service en charge de la Promotion de la Santé à l’Ecole sur base de son âge et pas du niveau scolaire.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur cette vaccination ?

Consultez les dépliants :

 

Une question sur la vaccination ? Un réflexe : www.vaccination-info.be

Même en période d’épidémie de coronavirus, la vaccination reste primordiale pour protéger votre enfant d’autres maladies dont les conséquences pourraient être très graves. Si vous avez raté le moment recommandé pour une vaccination, tout n’est cependant pas perdu. Il est encore possible d’effectuer un rattrapage. Consultez votre médecin pour plus d’informations.