Qu’en est-il de la mobilité douce en famille ?

Aller à l’école à vélo, se déplacer en transports en commun ou encore à pied. Comment apprendre aux enfants à se déplacer en toute sécurité dans la rue ? A quel âge peuvent-ils se déplacer seuls ? Comment les préparer à être autonomes ?

Évaluer l’article

A vélo

Selon la loi, l’enfant peut rouler sur le trottoir jusqu’à ses  9 ans, ensuite il doit rouler sur la route. Le port du casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé pour les enfants. Il est souhaitable également d’équiper votre enfant d’un gilet réfléchissant afin d’augmenter sa visibilité par les autre usagers.

Pour que l’enfant roule en rue, avec son parent, il doit pouvoir être suffisamment à l’aise sur son vélo, à savoir :

  • avoir un bon équilibre même à faible vitesse
  • savoir garder sa trajectoire
  • être à l’aise dans le changement de direction
  • pouvoir lâcher le guidon d’une main
  • rouler en tenant compte des autres
  • comprendre les principaux panneaux de circulation

Assurez-vous que le vélo de votre enfant  (freins, lumières, pneus…) est toujours en bon ordre de marche et réglé à sa taille.

A partir de 12 ans, votre enfant peut rouler seul en rue, par exemple pour aller à l’école.

Prenez le temps de repérer avec lui l’itinéraire le moins dangereux, et effectuez le trajet plusieurs fois en sa compagnie avant de le laisser rouler seul.

 

En savoir plus :

 

A pied

Les bons réflexes en rue vont s’acquérir dès le plus jeune âge, et principalement par l’exemple que donne le parent. 

Dès 3 ans, montrer à votre enfant de toujours attendre pour traverser que le bonhomme soit vert, et le faire marcher côté mur, en lui donnant la main.

De par leur petite, taille les enfants sont peu visibles pour les automobilistes. Il est essentiel de leur expliquer que voir ne signifie pas être vu. 

Dès 6 ans, votre enfant peut apprendre à traverser seul. Pour cela, plusieurs étapes sont à suivre, et des répétitions seront nécessaires à l’enfant pour ancrer le bon comportement.

Vers 8-9 ans au plus tôt, et en fonction des enfants, il est possible de commencer à les laisser effectuer seuls un trajet habituel, comme le trajet vers l’école, si le parcours n’est ni trop long ni dangereux. Pour préparer votre enfant à faire certains trajets tout seul :

  • répéter le trajet avec votre enfant, sous différentes conditions météorologiques.
  • repérer avec lui les sorties de parking et autres points à risques.
  • demandez-lui de vous conduire à destination, cela l’encouragera et vous permettra de voir si les points concernant sa sécurité sont acquis.

 

En tram et en bus

Là aussi, les bonnes habitudes vont s’acquérir avec vous, avant de pouvoir être autonome.

Il est important d’apprendre à votre enfant :

  • à repérer son arrêt de départ et identifier le bon bus/tram
  • à savoir comment sonner pour demander l’arrêt du tram/bus
  • à savoir repérer son arrêt d’arrivée
  • A la descente du bus/tram, à être vigilant par rapport à la circulation.

Une fois en âge de voyager seul, sur de petits trajets, préparer votre enfant en faisant plusieurs fois l’itinéraire avec lui, d’abord en le guidant puis en le laissant vous guider.

Lorsque votre enfant voyage seul, il peut être utile de lui recommander de ne pas se placer trop loin de la porte de sortie. Il lui sera ainsi plus aisé de descendre à son arrêt même en cas d’affluence.
 

Outils pédagogiques et de sensibilisation à la sécurité routière

Le Service public de Wallonie diffuse trois brochures de sensibilisation à l’attention des parents :

  • Les enfants à vélo (24 pages)
  • Sécurité routière sur le chemin de l’école (16 pages)
  • Guide pour les parents - Il était une fois la rue à pied et en transports en commun (24 pages)

Retrouver ces brochures sur le Portail de la Mobilité en Wallonie