Mon enfant peut-il veiller tard pour les fêtes ?

Les fêtes de fin d’année impliquent généralement une rupture dans les rythmes de l’enfant : les heures des repas et du dodo sont modifiées, ainsi que les rituels qui les accompagnent. Mais alors, que faire? Respecter le plus possible les rythmes habituels ou accepter les écarts ?

Évaluer l’article

Veiller tard ? Ça depend de l’enfant !

A partir de 4-5 ans, un enfant peut rester éveillé assez longtemps. Plus jeune, c’est plus compliqué.

Par ailleurs, certains enfants supportent très bien les changements de rythme alors que d’autres tombent de sommeil et deviennent irritables.

Dès lors, le mieux est de faire en fonction de VOTRE enfant. Baille-t-il ? Se frotte-t-il les yeux ? Pleurniche-t-il ? Il est alors temps de lui proposer d’aller dormir !

 

S’organiser autour du rythme de l’enfant

Une possibilité intéressante, surtout si l’enfant est encore petit, est de s’organiser en fonction de lui. Quelques idées :

  • Commencer le repas plus tôt
  • Permettre à son enfant de manger avant les autres
  • Si la fête a lieu ailleurs, s’arranger pour que l’enfant puisse aller dormir dans une autre pièce ou, du moins, se reposer dans un coin plus calme.

 

Veiller tard grâce à la sieste

Les enfants ont besoin d’un bon nombre d’heures de sommeil par jour, siestes comprises :

  • 11 à 14h entre 1 et 3 ans
  • 10 à 13h entre 3 et 6 ans
  • 9 à 11h entre 6 et 14 ans

Dès lors, même si votre enfant a passé l’âge, pourquoi ne pas lui proposer de faire une sieste dans l’après-midi ? Il sera ainsi en pleine forme pour profiter du repas, des invités et des cadeaux !

 

Pour en savoir plus…