Toutes les actualités sur le coronavirus : covid-19

Coronavirus : quelle est la situation dans les consultations ONE ?

Suite aux dernières décisions du Gouvernement et compte tenu de la situation, l’ONE a réorganisé le fonctionnement des différentes consultations afin de rester présent auprès des familles tout en prenant les précautions d’hygiène et de distanciation sociale nécessaires. Découvrez les mesures prises en question.

Évaluer l’article

Malgré les circonstances actuelles, il est en effet essentiel que l’ONE continue d’assurer sa mission de santé publique.

1. Les consultations pour enfants sont ouvertes pour assurer :
 

Faire vacciner son enfant, c’est le protéger lui, mais aussi les autres enfants contre des maladies, dont certaines, dangereuses, voire mortelles, sont encore en circulation comme la rougeole.

 

Dans le contexte coronavirus, les contre-indications à la vaccination ne changent pas.

Si votre enfant présente un des symptômes repris dans la liste de notre FAQ, nous vous demandons de ne pas vous rendre en consultation pour enfants. Soyez particulièrement attentifs aux symptômes les plus fréquents. Si vous avez un doute sur l’un des symptômes de cette liste, n’hésitez pas à prendre contact préalablement avec la consultation pour enfants, le milieu d’accueil ou l’accueil extrascolaire. Bien sûr, si vous-même en tant que parent vous présentez un de ces symptômes, il vous est demandé de ne pas vous présenter vous-même avec votre enfant en consultation pour enfants.

Afin de respecter les précautions d’hygiène et de distanciation sociale, il est demandé de limiter la présence en salle d’attente. Pour ce faire, nous demandons aux parents de :

  • Respecter les heures des rendez-vous fixés ;
  • D’être un seul parent à accompagner l’enfant à l’intérieur de la consultation ;
  • D’attendre dans la voiture (si possible) si vous arrivez plus tôt.

Afin de garder le contact avec les familles, des permanences téléphoniques ont été mises en place. Ainsi, les professionnels de l’ONE, au sein des consultations, restent vos partenaires privilégiés. Ils sont à votre écoute. Ilscontinuent de répondre à vos questions et à prendre de vos nouvelles et suivre l’évolution de votre enfant, notamment pour les parents d’enfants de 0 à 2 mois.

Dès lors, prenez contact avec ceux-ci si vous avez la moindre question ou renseignez-vous auprès de l’administration subrégionale de votre région qui pourra vous orientez vers les permanences qui sont organisées.

 

2. Dans les zones rurales, les arrêts des consultations mobiles de l’ONE sont suspendus :
 

Si une séance de vaccination est prévue, nous invitons les parents à contacter le Travailleur médico-social (TMS) qu’ils ont l’habitude de rencontrer en consultation. Nous profitons de l’occasion pour informer les parents que ces professionnels actifs dans les consultations de l’ONE ont vu leur dénomination changer il y a peu ! Ils sont dorénavant appelés Partenaire Enfants-Parents (PEP’s). L’administration subrégionale de leur région peut également aider les parents à trouver une solution de rechange.

 

3. Si vous êtes, en tant que future mère, suivie au sein d’une consultation prénatale de quartier :
 

Les médecins et sages-femmes :

  • Maintiennent uniquement les rendez-vous qu’ils jugent strictement nécessaires au suivi des grossesses qui présentent des risques ;
  • Reportent les rendez-vous des suivis de grossesses à bas risque ;

Une permanence téléphonique est organisée par les Partenaires Enfants-Parents (PEP’s) afin de maintenir le contact avec les femmes enceintes. Ces mesures sont d’application jusqu’à ce qu’un rendez-vous puisse vous être proposé dans de meilleures conditions.

 

4. Si vous êtes, en tant que future mère, suivie au sein d’une consultation prénatale hospitalière :
 

Les hôpitaux sont mobilisés dans la lutte contre le coronavirus et accueillent le personnel indispensable aux soins des patients. De même, les consultations gynécologiques sont gérées par l’hôpital.

Dès lors, nos professionnels, les partenaires des consultations qui accompagnent les futurs parents durant la grossesse, travaillent autant que possible par téléphone depuis leur domicile. Des présences au sein de l’hôpital sont toujours possibles pour certaines situations qui le requièrent absolument.
 

5. Et les visites à domicile ?
 

Les visites à domicile ne sont plus assurées sauf situation exceptionnelle. Le professionnel de l’ONE évalue le niveau du degré d’importance et d’urgence en lien avec la santé et le bien-être de l’enfant. Les entretiens au local sont favorisés.

 

NB : Nous attirons votre attention sur le fait que ces mesures sont susceptibles de changer au fur et à mesure des décisions prises par le Gouvernement.

 

0 Brochure(s) sélectionnée(s)