Le biberon de lait

L’allaitement maternel reste le meilleur choix pour la santé du bébé et de sa maman. Il offre de nombreux avantages.

Néanmoins, si l’allaitement maternel n’est pas retenu comme mode d’alimentation pour bébé, il est nécessaire de donner aux nourrissons des biberons de lait en remplacement des tétées de lait maternel.

Les préparations de laits infantiles sont adaptées aux besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons en pleine croissance.

Ils sont, à la base, fabriqués avec du lait de vache ou du lait de chèvre. Mais ils sont adaptés pour contenir de bonnes graisses, les vitamines, sels minéraux (ex : fer, calcium…) et les apports de protéines qui permettent aux enfants de grandir et d’être en bonne santé.

Pour être commercialisés, ces laits doivent répondre à une réglementation belge et européenne très stricte.

Il existe une grande variété de laits, chacune adaptée à l’âge mais aussi aux éventuelles situations particulières (allergie…) du nourrisson ou du jeune enfant. Seul un professionnel de la santé (médecin, pédiatre, équipe de la consultation ONE…) pourra vous orienter au mieux vers le lait qui convient à votre enfant.

  • De la naissance à 4/6 mois du bébé :

A cet âge, bébé ne consomme encore généralement que du lait. Choisissez un lait infantile appelé « lait ou préparations pour nourrissons ». Ce type de lait est appelé « lait 1er âge ».
 

  • De 4/6 mois à 18 mois du bébé :

Pour un bébé qui reçoit une alimentation diversifiée, préférez un lait nommé officiellement « lait ou préparation de suite ».

Pour faire la différence entre ces types de lait, les dénominations doivent être clairement notées sur les boîtes de lait.

Les laits ordinaires (vache, chèvre, brebis, jument…) et boissons à base de jus végétaux de riz, d’amande, de châtaigne, de soja… ne conviennent pas aux nourrissons et enfants en bas-âge. La composition de ces produits est totalement inadaptée aux besoins du nourrisson et est source de carences sévères et multiples. Ces produits ont des répercussions très graves sur la santé des enfants.

Lorsque l’enfant ne consomme plus/pas de lait maternel, seuls les laits infantiles conviennent.

 

Quelle quantité de lait lui proposer ?

En général, les bébés prennent au moins 6 à 8 biberons par 24h pendant les 3 premiers mois.

La quantité de lait augmente avec l'âge et le poids de votre bébé. Comme pour vous, l'appétit est variable, d'un jour à l'autre et d'un repas à l'autre.

Pour expliquer les quantités de lait à proposer à l’enfant, 4 schémas montrent en fonction de l’âge de l’enfant, le nombre de biberons et le volume de lait infantile par biberon à prévoir.

  • Pour un enfant âgé d’une semaine, prévoyez 8 biberons sur 24h. Chaque biberon contient 60ml d’eau plus 2 mesurettes de lait infantile ;
  • Pour un enfant âgé d’un mois, prévoyez 7 biberons sur 24h, 4 en journée et 3 la nuit. Chaque biberon contient 60ml d’eau plus 3 mesurettes de lait infantile ;
  • Pour un enfant âgé de 3 mois, prévoyez 5 biberons sur la journée et un biberon la nuit. Chaque biberon contient 60ml d’eau plus 5 mesurettes de lait infantile ;
  • Pour un enfant âgé de 4 à 6 mois, prévoyez 5 biberons sur la journée. Chaque biberon contient 60ml d’eau plus 6 mesurettes de lait infantile.

Après l'introduction des aliments solides, passez progressivement à 3 biberons de 180 ml d'eau + 6 mesurettes. Jusqu'à 1 an, l'enfant a besoin de 600 ml de lait par jour.

Attention : Donner à bébé un biberon avec une quantité de lait trop importante peut augmenter ses régurgitations.

Visuel et info tirés de la brochure "Le biberon de lait" (page 5).