Air de familles - Grossesse, la visite préconceptionnelle ?

Il est toujours utile de faire le point sur ses habitudes de vie. Mais c’est particulièrement vrai quand on envisage d’avoir un enfant. L’alimentation, le tabagisme, la consommation d’alcool, le manque de sommeil et d’exercice physique peuvent influencer la fertilité mais aussi l’évolution de la grossesse et la santé du futur bébé. Or, la grande majorité des femmes enceintes consultent seulement après la huitième semaine de grossesse ce qui est trop tard pour prévenir certaines anomalies. En effet, durant les premières semaines, l’embryon est très sensible aux déficits nutritionnels (acide folique), aux agressions virales (rubéole, varicelle) ou toxiques (alcool, drogues). Par ailleurs, en cas de maladie génétique ou chronique, il est parfois nécessaire de modifier le traitement. Mais dans tous les cas, bien préparer sa grossesse, c’est mettre toutes les chances de son côté… et de celui du bébé.

 

www.one.be

www.airdefamilles.be

0 Brochure(s) sélectionnée(s)