TROUVER UNE CRÈCHE

 

La première chose à faire, c'est d'abord et avant tout d'y inscrire Bébé ... avant qu'il ne soit né ! Vous pouvez le faire dès le 4ième mois de grossesse, car vous multiplierez ainsi vos chances de confier votre enfant à un milieu d'accueil qui vous convient le mieux et à lui aussi !

Pour l'inscrire en connaissance de cause, nous vous invitons à vous renseigner sur les formules et les lieux d'accueil qui s'offrent à vous.

Si vous préférez que votre enfant soit accueilli dans une collectivité avec d'autres enfants, vous choisirez la crèche, le prégardiennat, la maison communale d'accueil de l'enfance, la maison d'enfants ou la halte-accueil. Cette dernière formule est surtout destinée aux parents qui cherchent du travail, ont besoin de souffler un peu ou de sortir de leur isolement et ne laissent donc leur enfant sur place que quelques heures, guère plus.

En revanche, si vous préférez que votre enfant soit accueilli au sein d'un accueil à caractère familial, aménagé pour recevoir de un à quatre enfants, vous choisirez l'option des accueillant(e)s conventionné(e)s avec un service, des accueillant(e)s autonomes ou de co-accueillant(e)s. Ces dernières travaillent à deux au sein d'un même lieu et permettre ainsi un accueil familial jusqu'à 8 enfants.

Les petites parenthèses qui précèdent signifient simplement que l'accès à la profession est désormais ouvert aux hommes et que vous pourrez donc trouver des accueillants près de chez vous. Ils ne sont pas encore très nombreux mais ils existent !

 

L'autorisation de fonctionnement des milieux d'accueil

La loi précise que tous les milieux d'accueil - crèches, accueillants, maisons d'enfants, etc. - ont dû impérativement recevoir une autorisation de fonctionnement avant de pouvoir s'ouvrir. En d'autres termes, l'ONE s'est préalablement assuré que chaque milieu d'accueil autorisé - les autres sont illégaux, attention ! - respecte bien dès son ouverture les conditions minimales de sécurité en matière de locaux et de compétences du personnel.

Ce dernier est d'ailleurs spécialement formé au travail très particulier de s'occuper d'enfants, en respectant leurs besoins et en organisant des activités adaptées à leur âge !  

Certains milieux sont en outre agréés, voire subventionnés par l'ONE. Ceci n'est pas sans conséquence pour votre portefeuille. En effet, dans ce cas, votre participation financière sera calculée en fonction de vos revenus, sur base du barème ONE.  Les milieux autorisés détermineront librement avec vous le prix du séjour de votre enfant.

 

Combien ça coûte ?

La façon de calculer le prix payé par les parents varie selon qu'il s'agit d'un milieu d'accueil autorisé, agréé et subventionné par l'ONE.
Dans certains cas, le prix est calculé en fonction des revenus des parents (milieux d'accueil subventionnés), dans d'autres cas, il fait l'objet d'un libre accord entre la structure d'accueil et les parents.

Déductibilité fiscale

Les milieux d'accueil de la petite enfance qui sont autorisés, agréés ou subventionnés par l'Office, délivrent aux parents des attestations permettant de déduire les frais de garde. On trouvera toutes les informations à propos de cette réduction d'impôt sur le site du SPF Finances.

Intervention accueil

La Fédération Wallonie-Bruxelles peut encore agir en faveur des ménages à faibles revenus afin de contribuer aux frais suscités par les milieux d'accueil.

Voir la page "Intervention accueil"

 

POUR PLUS D'INFORMATIONS

0 Brochure(s) sélectionnée(s)