L’ONE au passé, présent et futur : un voyage dans le temps !

La fin de l’année approche et avec elle celle du centième anniversaire de l’Office de la Naissance et de l’Enfance. Voici l’occasion de se replonger dans le passé, de faire le point sur le présent et de regarder ensemble vers les enjeux du futur.

Évaluer l’article

En 2019, nous fêtions le centième anniversaire de l’Office de la Naissance et de l’Enfance, précédemment appelé Œuvre Nationale de l’Enfance. Mais quelles sont les origines de cette institution ? Quels étaient ses objectifs ? Et aujourd’hui quel rôle joue-t-elle ?
 

Un regard vers le passé

Pour répondre à ces questions, faisons un saut dans le temps. C’est dans un contexte de lutte et de prévention de la mortalité infantileet maternelle que l’ONE voit le jour. En effet, en 1900, 1 enfant sur 5 décède avant de fêter son premier anniversaire, principalement à cause d’infections. Dans le but de prévenir ces nombreux décès, la première consultation de nourrissons est fondée en 1987 à Bruxelles par le docteur Eugène Lust.

Pendant la guerre 14-18, les consultations de nourrissons vont jouer un rôle fondamental dans la diminution de cette mortalité notamment en favorisant l’allaitement maternel, une répartition équitable des secours alimentaires et en enseignant l’hygiène aux mères. A la fin de la guerre et au vu de l’importance des actions menées par ces acteurs de terrain en termes de santé, l’Etat belge a décidé de fédérer ces différentes initiatives sous l’autorité d’une seule institution. C’est ainsi qu’est née l’Œuvre Nationale de l’Enfance, instituée par la loi du 5 septembre 1919. Par cette loi, l’Œuvre se voit confier la mission d’encourager et de développer la protection de l’enfance, notamment en favorisant la diffusion et l’application des règles en matière d’hygiène des enfants.

Pour en savoir plus sur l’histoire de l’ONE et en particulier celle des crèches, découvrez notre ligne du temps disponible le site 100 ans. Elle reprend les grands moments qui ont marqué l’évolution de l’ONE.

 

Et aujourd’hui quel bilan ?

Après 100 ans d’engagement pour le bien-être des familles et des enfants, l’ONE a évolué et ses compétences se sont étoffées, suivant le cours d’une société en perpétuelle mutation. On compte à présent :

  • 590 structures de suivi de l’enfant
  • 46.315 places d’accueil pour les enfants de 0 à 2,5 ans (32.940 places subventionnées et 13.375 places non subventionnées)
  • 359 écoles de devoirs reconnues
  • 3.831 centres de vacances déclarés dont 2.409 subventionnés 
  • 72.247 enfants accueillis dans un accueil extrascolaire agréé et subventionné 
  • 401 enfants accueillis dans un Service d’Accueil Spécialisé de la Petite Enfance

Mais l’ONE ne serait rien sans ses professionnels de l’enfance, à savoir :

  • 845 travailleurs médico-sociaux œuvrant sur le terrain au contact direct des enfants et des familles
  • Près de 4.500 volontaires actifs au sein des consultations 
  • 1800 volontaires en école de devoirs reconnues par l’ONE
  • 1000 médecins faisant partie des équipes de terrain aux côtés des TMS et volontaires

 

Que nous réserve l’avenir ?

Pour clôturer cette belle année, jetons un œil vers le futur. Plus que jamais, l’ONE entend continuer à développer une politique visant un universalisme proportionné. L’Office souhaite être un soutien pour l’ensemble des familles tout en tenant compte du nombre croissant d’enfants et de familles vivant dans la précarité et la pauvreté.

La qualité, l’accessibilité et l’inclusion continueront également à guider les actions de l’ONE au quotidien. Les différents projets en cours et à venir répondent à l’objectif de proposer une offre de services de qualité et accessible à tous. 

C’est sur cette note remplie de motivation et d’ambition pour les années à venir que l’ONE vous souhaite de joyeuses fêtes !

0 Brochure(s) sélectionnée(s)