Confinement : aborder les émotions avec les enfants

Personne n’a été préparé à vivre la période de confinement actuelle, quel que soit le lieu qu’il fréquente, au travail, dans ses activités habituelles ou à la maison. Cette période est synonyme d’un vécu émotionnel inédit. Dès lors, comment aborder, en tant qu’adulte, notre propre vécu mais surtout celui de notre/nos enfants ?

Évaluer l’article

Au quotidien, chaque individu, quel que soit son âge, est traversé par une quantité d’émotions, tantôt réconfortantes, tantôt déstabilisantes. Cela est d’autant plus intense pendant cette période singulière que nous traversons.

Les enfants peuvent percevoir une certaine inquiétude chez leurs parents, être soumis aux vagues d’informations venant de l’extérieur au travers de la télé, des réseaux sociaux.

Ils sont encore plus sensibles aux changements de repères que provoque le confinement. Même si tout le monde ou presque reste à la maison, ce ne sont pourtant pas les « grandes vacances ». Tout cela entraine chez eux aussi un flot d’émotions plus ou moins fortes que chacun exprimera à « sa » manière.

Comment trouver les ressources dans le climat que nous connaissons pour mettre des mots sur une situation dont les adultes eux-mêmes ne maîtrisent pas tous les éléments ? Comment donner la possibilité aux plus jeunes d’exprimer – s’ils le désirent – leurs ressentis ? Comment éviter de projeter ses propres angoisses, questions, frustrations... alors que les enfants ne vivent peut-être pas les choses comme les adultes ?

L’ONE vous livre dans sa brochure plusieurs pistes pour aborder les émotions des enfants. Téléchargez la dès à présent !