Amateurs de balades en nature avec les enfants ?

Cet été soyez vigilants aux chenilles processionnaires. Elles peuvent provoquer des réactions urticaires ou allergiques graves.

Évaluer l’article

On ne les voit pas toujours. Elles sont cachées dans les chênes (sur les branches ou dans leurs cocons). Elles peuvent libérer des milliers de petits poils urticants. Ceux-ci se retrouvent sur les feuilles des arbres, sur l’herbe ou sont dispersés par le vent et provoquent des réactions allergiques sur la peau (petits boutons et urticaire avec démangeaison) voire des réactions plus graves.

Actuellement, les régions les plus touchées sont les provinces d’Anvers, du Limbourg et du Brabant flamand. Aucune région n’est cependant à l’abri. Elles sévissent également dans les pays voisins comme l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Allemagne et surtout la France où la situation est préoccupante dans certaines régions (comme les Vosges).

Si vous êtes confrontés à ces chenilles pendant vos activités et que vous-même ou votre enfant commencez à présenter des boutons d’urticaire, surtout ne pas gratter (cela disperse les poils urticants) et ne pas se frotter les yeux.

  • Retirez tous les vêtements avec des gants, et mettez-les dans un sac en plastique bien fermé (il faudra ensuite les laver à haute température).
  • Lavez la peau abondamment à l’eau et au savon (si possible, prendre une douche).
  • Une crème apaisante peut être appliquée sur les plaques d’urticaire (demandez conseil au pharmacien ou à votre médecin de référence).

Quelques mesures de précautions pour se protéger des chenilles (et autres insectes nuisibles) :
 

  • Evitez de vous approcher des chênes qui peuvent être colonisés.
  • Habillez les enfants de sorte que les jambes et les bras soient entièrement couverts. N’oubliez pas le couvre-chef et les lunettes pour protéger la tête et les yeux qui peuvent aussi être touchés par les poils urticants.
  • Ne vous asseyez pas directement sur l’herbe mais posez un drap ou une serviette.

Si vous êtes confrontés à une colonie :

  • N’essayez surtout pas d’éliminer la colonie de chenilles vous-même et n’appliquez pas d’insecticide, vous risqueriez d’aggraver la dispersion des poils urticants ! Seuls des professionnels sont habilités. Appelez les pompiers.


Attention, en cas de réaction cutanée importante, et/ou de vertiges, de vomissements, de fièvre, de toux, de difficulté respiratoire, appelez sans tarder le 112 !


Une fiche informative complète sur les symptômes, leur traitement et la prévention est à consulter sur le site du Centre Antipoison belge : https://www.centreantipoisons.be/nature/animaux/la-chenille-processionnaire#Preventie

0 Brochure(s) sélectionnée(s)