L'enfant et le chien

Soucieux de prévenir de tels accidents, l’ONE diffuse différents outils : une brochure, des affiches et des planches illustrées par thème avec pour objectif :

  • Prévenir les accidents en diffusant les messages les plus pertinents «Ne jamais laisser l’enfant seul avec le chien», par exemple.
  • Par une meilleure compréhension du comportement de l’animal, favoriser l’acquisition des gestes adéquats pour que l’enfant puisse grandir en sécurité avec la complicité de son fidèle compagnon.

Quelles que soient sa race ou son éducation, un chien même bien socialisé peut toujours avoir une réaction d’agression dans certaines circonstances. Il va de soi que plus le chien sera de grande taille, plus les conséquences des morsures risquent d’être importantes.

Voici quelques situations dangereuses : 

  • Quand il a peur, se sent en danger et ne peut s’échapper
  • Quand l’enfant est seul avec le chien : ne jamais laisser votre enfant et votre chien ensemble sans surveillance
  • Quand il a mal
  • Quand il veut protéger, une chienne qui protège ses petits par exemple
  • Quand on l’irrite, l’ennuie et qu’il ne peut s’échapper
  • Quand sa position hiérarchique est menacée par quelqu’un qu’il considère comme inférieur à lui
  • Quand son territoire est menacé par un intrus.

 

Que faut-il apprendre à votre enfant ? 

  • Respecter son chien : 

Ce n’est pas un jouet que votre enfant peut manipuler comme il veut. Même si la plupart des chiens mettent d’eux-mêmes fin à un contact qui les irrite, ils n’aiment pas qu’on les ennuie et peuvent se fâcher. Votre enfant doit apprendre à ne pas faire mal à son chien, à ne pas le défier ni l’exciter. Le contact avec son ami à quatre pattes est alors très riche en complicités.

  • Respecter le lieu réservé au chien :

Il est important de dire à votre enfant que lorsque le chien s’est retiré « chez lui », c’est-à-dire dans son panier ou dans l’espace qui lui a été réservé, il faut le laisser en paix. S’il veut jouer avec le chien, il doit l’appeler pour le faire venir mais en aucun cas le toucher. De même, quand le chien mange, il doit être seul et non dérangé.

  • Ne pas se laisser lécher par son chien :

Par mesures d’hygiène, il est bon d’apprendre à l’enfant à ne pas se laisser lécher par son chien !

  • Un chien reste toujours un chien :

Même le plus gentil des chiens aura toujours des réactions de « chien » (aboyer, mordiller, mordre), parfois aussi soudaines qu’inattendues. Un tout-petit enfant ne doit donc jamais, ne fût-ce que pour un seul instant, rester seul en compagnie de son chien, Le contact chien/petit enfant doit se faire sous le regard vigilant et constant d’un adulte. Au delà de 3 ans un enfant peut commencer à apprendre le langage du chien mais la présence d’un adulte reste importante.

  • Ne pas approcher ni toucher un chien inconnu :

En visite chez des amis, dans la rue…, l’enfant qui se trouve en présence d’un chien qu’il ne connaît pas, aussi attirant qu’il soit, ne doit pas s’en approcher seul. L’approche doit toujours se faire avec l’approbation et en présence du propriétaire.

  • Rester calme, ne pas paniquer... :

Si l’enfant se retrouve seul en rue face à face avec un chien menaçant, il doit éviter de fuir en courant car cela provoquerait un réflexe de poursuite de la part du chien. Il doit plutôt tâcher de reculer, le plus lentement possible, en évitant les mouvements brusques et en ne le regardant pas dans les yeux...

 

Pour plus d'informations : 

Consultez la brochure " L'enfant et le chien "