Une gourde c'est super, mais comment la nettoyer ?

Une gourde c’est super, mais comment la nettoyer ?

  • Prendre en compte le matériau de la gourde. Le matériau recommandé est l’acier inoxydable. L’inox est une matière robuste, inerte et qui dure dans le temps sans s’abîmer. L’inox a aussi l’avantage de garder le contenu au frais.
  • Privilégier en amont une gourde à large goulot. Cela facilitera son nettoyage.
  • Si une gourde ne peut pas bien se nettoyer, ce n’est pas le meilleur choix.
  • Le goupillon est l’ustensile idéal pour faciliter le nettoyage intérieur d’une gourde. Il en existe de différentes tailles dont de tout fins pour les bouchons « sport ». Certains sont en laine au bout, pour ne pas rayer la gourde.
  • Comme tout autre contenant alimentaire (en inox), de l’eau chaude et du savon de vaisselle peuvent suffirent quotidiennement.
  • Ne pas oublier de nettoyer le capuchon/bouchon, qui peut devenir sinon un nid à bactéries.
  • Vous utilisez votre gourde pour d’autres boissons que de l’eau : boisson chaude, sucrées, acide, un trempage de quelques heures avec un mélange d’eau chaude-vinaigre-bicarbonate de soude sera conseillé régulièrement.
  • Afin d’éviter les mauvaises odeurs, bien vider la gourde et après le nettoyage, bien la faire sécher.
  • De manière générale, il vaut mieux éviter le lave-vaisselle pour le nettoyage d’une gourde.
  • Le verre est également une matière résistante, inerte et qui ne se détériore pas à l’usage. Plus lourde et cassable, la gourde en verre doit avoir un usage réfléchi.
  • Si la gourde est enplastique : ou a une résine plastique à l’intérieur, comme la plupart des gourdes en aluminium :
    • Elle sera moins résistante à la technique de trempage. Le vinaigre risque d’abîmer le revêtement intérieur de la gourde.
    • Les liquides chauds et acides sont déconseillés dans les contenants en plastique. En effet, des substances présentes dans certains plastiques peuvent migrer dans la nourriture au contact de la chaleur ou d’aliments acides (jus d’orange). Selon la composition du plastique, variable et inconnue de l’utilisateur, les substances qui migrent peuvent impacter la santé.
    • Soyez attentif à l’état de la gourde en plastique. Car au fur et à mesure de l’usage, le plastique se déforme, se décolore, se griffe... C’est ainsi que des microparticules de plastique peuvent se retrouver dans les aliments.


La recommandation plus générale au niveau du choix des contenants est de limiter au maximum l’usage du plastique dans l’alimentation (quel que soit le type de plastique) au profit d’alternatives inertes et durables, comme l’acier inoxydable, le verre et la faïence. Ces matières sont tout autant adaptés aux enfants et permettent d’éviter tout risque de migration de microplastiques ou de substances chimiques indésirables dans la nourriture.