Les partenaires institutionnels

 

Les missions de l’Office doivent être menées dans une visée généraliste et universelle. Si des apports complémentaires doivent être donnés et ce, dû à la particularité du public qui fréquente ses services, ils peuvent l'être via des collaborations avec les institutions qui apportent ce type d'aide (collaborations avec l'AVIQ, le service PHARE, les services relevant de l'aide à la jeunesse, les CPAS, le milieu associatif, ...).

Plus spécifiquement, les missions des services spécialisés, qu’il s’agisse de l’AVIQ branche handicap ou du service PHARE, reposent surtout sur des prestations offertes aux personnes en situation de handicap et à leur famille : aides financières et / ou matérielles en vue de leur maintien et de leur autonomie dans la société ainsi que de leur intégration dans la vie active. Ils jouent également un rôle important d’information, de conseil et d’orientation auprès des personnes en situation de handicap, leur famille mais aussi auprès des services généraux et offrent des possibilités d’accès à des services agréés et subventionnés (services d’accueil et d’hébergement, services d’aide et d’accompagnement, …).

Dès 2009, l’ONE a entamé des discussions qui ont débouché sur la signature de protocoles d’accord (téléchargeables en cliquant sur le nom des institutions ci-après), d’abord avec  l'AVIQ branche handicap en Région wallonne, ensuite avec le service PHARE, chargé de mener à bien la politique bruxelloise en matière d'inclusion de la personne en situation de handicap.

Les partenariats de collaboration visent à renforcer le travail effectué par les services dans tous les lieux de vie au bénéfice des enfants en situation de handicap et de leur famille. À cette fin, tant l'ONE que l'AVIQ branche handicap ou le service PHARE mobilisent l'ensemble de leurs ressources en termes de recherche, d'information, de formation de leurs professionnels.

Depuis la mise en place des protocoles, de nombreuses actions ont été et sont réalisées avec succès entre les administrations qu’il s’agisse de séances de sensibilisation des lieux d’accueil à l’accueil de tous, de séances communes de formation diverses, notamment autour de la découverte du contexte institutionnel des partenaires, des suivi des projets ACPE, des participations à des groupes de travail que l’ONE ou l’AVIQ / le service PHARE mettent en place.

Parmi les réalisations, nous avons déjà évoqué, dans la partie « l’inclusion à l’ONE », l’état des lieux, à la fois quantitatif et qualitatif, réalisé de manière tripartite à propos des enfants en situation de handicap en FWB.

D’autres projets interinstitutionnels sont également en cours comme la collaboration sur des projets ou des échanges sur des situations avec les services d’accompagnement reliés à l’AVIQ ou au service PHARE ainsi que d’autres acteurs de terrain.

Les initiatives de soutien menées conjointement

L’objectif de ces initiatives est de favoriser l’accessibilité aux familles et l’accueil des enfants en situation de handicap dans tous les types de lieux de vie accompagnés par le personnel ONE, d’informer sur la notion d’inclusion et co-construire le cadre et les conditions nécessaires à celle-ci et surtout de renforcer le travail en réseau.

Les projets en initiatives spécifiques accueil de la petite enfance en Région wallonne

Pour soutenir les milieux d'accueil ordinaires, qu’ils soient de type collectif ou à caractère familial, dans l'accueil d'enfants en situation de handicap, un appel à projets a été lancé en mars 2009.

Huit projets répartis géographiquement par province ont été sélectionnés. Ce sont des dispositifs, soutenus par un comité de pilotage mixte AVIQ branche handicap – ONE.

Ils peuvent intervenir dans un milieu d’accueil pour apporter une aide non pas à l'enfant, comme le font les services d’aide précoce ou les services d’aide à l’intégration mais à l'équipe du milieu d'accueil pour permettre au-x membre-s de l'équipe qui connai-ssen-t bien l'enfant de prendre le temps nécessaire pour s'investir dans les soins et la relation. Le personnel du projet IS ne prend donc pas en charge l'enfant en particulier.

Parmi les missions des projets, citons notamment :

  • la sensibilisation des professionnel-le-s pour lever leurs peurs et leurs craintes et «faire le pas» d'accueillir tous les enfants, les soutenir dans leurs compétences de base : travailler en réseau avec d’autres professionnel-le-s, renforcer la collaboration avec les familles,… ;

  • le développement d’un réseau professionnel ;

  • la mise à disposition d’un renfort si nécessaire. Il y a au moins un service qui offre des possibilités de renfort « personnel » dans chaque des provinces wallonnes ;

  • l’accompagnement à la mise en place du projet d’inclusion de l’enfant dans le milieu d’accueil.

Le projet OCAPI sur la région Bruxelles-Capitale

L’analyse des expériences d’inclusion menées sur Bruxelles a montré qu’il était nécessaire de proposer des soutiens et des moyens complémentaires aux services généralistes pour répondre aux besoins spécifiques des enfants en situation de handicap.

Le service OCAPI a donc été créé en tant que projet pilote en 2013. Il est mené par plusieurs services d’accompagnement bruxellois. Ce projet est soutenu à la fois par l’ONE et par le service PHARE.

Son objectif principal est de favoriser l’inclusion en milieu d’accueil de jeunes enfants présentant une déficience diagnostiquée ou dont le développement pose question au sein du milieu d’accueil. L’équipe OCAPI intervient à la demande de l’équipe du milieu d’accueil et non des parents. OCAPI met à disposition des professionnel-le-s de l’aide précoce qui pourront joindre leurs compétences à celles des milieux d’accueil pour comprendre et rencontrer au mieux leurs besoins, en lien avec l’accueil de ces enfants et de leurs parents.