Cars sanitaires

A la fin de la dernière guerre mondiale, beaucoup de communes disposaient déjà depuis de nombreuses années de consultations prénatales ou de nourrissons sédentaires, issues de l’initiative de personnes bénévoles dévouées à la protection maternelle et infantile.

Dans des régions à densité de population plus faible, l’ONE avait dû pallier les carences des initiatives privées et avait créé à cette fin des consultations périodiques, gérées par des travailleurs médico-sociaux de l’institution. Ces TMS se chargeaient également de la surveillance des enfants à domicile.

Un certain nombre de zones géographiques continuaient cependant à ne pas être desservies par l’ONE, dans des régions où l’habitat était très dispersé. Des problèmes restaient insurmontables : déplacements des mères, locaux inadéquats, petit nombre de présences,…

Afin de faire face aux besoins particuliers de ces populations isolées, l’ONE s’est alors associé aux autorités locales pour mettre en place un nouveau service : le car sanitaire.

Soixante ans après le premier car sanitaire, le système fait toujours ses preuves et rencontre le même succès auprès de la population même si, bien entendu, les cars ont été renouvelés à de multiples reprises, aménagés chaque fois de manière plus fonctionnelle et plus confortable.

« Consultation mobile », le car sanitaire propose les services classiques d’une consultation pour enfants :

  • l'organisation d'un service universel, basé sur le programme d'accompagnement préventif pour le bien-être de l'enfant, pour tous les enfants de 0 à 6 ans accomplis ;
  • un suivi renforcé pour les enfants ayant des besoins spécifiques correspondant aux situations de vulnérabilité définies par l'ONE;
  • éventuellement des activités collectives de soutien à la parentalité, de promotion de la santé et de prévention médico-sociale pouvant être menées en partenariat avec la commune et d'autres services sociaux, médicaux ou médico-sociaux. Ces activités doivent être adaptées à la population desservie et sont établies dans le projet communal d’accompagnement et le programme annuel d’activités.

Le but est de promouvoir, de suivre et de préserver la santé des enfants de 0 à 6 ans. Les médecins des consultations de l'ONE procèdent également aux vaccinations qui constituent un acte de médecine préventive.

Le contenu des consultations pour enfants de l'ONE est défini par les programmes de santé détaillés dans le « Guide de médecine préventive du nourrisson et du jeune enfant », qui constitue l'ouvrage de référence pour les professionnels de l'ONE.

Les troubles de la vue ou de l'ouïe sont également dépistés et les remarques sont notées dans le « Carnet de l'enfant » de même que les résultats des observations et des dépistages effectués dans le cadre de la consultation.

Spécialement équipé et chauffé pour servir de cabinet de consultation, le car s’arrête à heures fixes dans les communes et leurs hameaux. Les parents sont avertis et invités personnellement à présenter leurs enfants à l’heure et à l’endroit prévu. Grâce à ce système, les communes bénéficient au moins d’une consultation mensuelle, un rythme de passage imposé par les exigences des vaccinations.

Le médecin accompagne le car dans les différents villages desservis au cours d’une même demi-journée. Il est accompagné par le travailleur médico-social (TMS) du secteur qui continue, en dehors de ces consultations, à visiter les familles à domicile.

Les contraintes liées au fonctionnement d’un tel système sont nombreuses et astreignantes :

  • contraintes géographiques : il faut établir des circuits aussi économiques que possible, en réduisant les temps morts que constitue le déplacement d’un village à l’autre.
  • contraintes démographiques : c’est en fonction du nombre d’enfants à convoquer qu’il faut déterminer la localisation, le nombre et la durée probable des arrêts.
  • contraintes médicales et professionnelles : il faut tenir compte du domicile des médecins et de la zone qu’ils acceptent de prendre en charge.
  • contraintes saisonnières : en hiver, les tournées doivent se terminer plus tôt à cause de l’obscurité. Par temps de neige ou de verglas, les routes deviennent difficiles et rendent également la tournée plus complexe. L’attente des parents en plein air peut également s’avérer pénible dans ces conditions.

Actuellement, 6 cars sanitaires circulent en Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • 2 dans la province de Liège (régions de Huy-Waremme et de Verviers),
  • 3 dans la province du Luxembourg (régions de Bertrix, Bastogne et Arlon),
  • 1 dans la province de Namur.

Les cars sont acquis par l'ONE dans le cadre de son budget ordinaire. Les communes concernées interviennent dans une partie des frais de fonctionnement.

Pour plus d'informations

Les consultations dans les cars sanitaires se font uniquement sur rendez-vous.

Pour tout renseignement pratique (horaire de passages du car, prise de rendez-vous, etc.), n’hésitez pas à contacter:

Pour Liège : Secretariat_Accompagnement_LG@one.be - 04/341 80 40

Pour le Luxembourg : Secretariat_Accompagnement_LX@one.be - 061/23 99 60

Pour Namur : Secretariat_Accompagnement_NR@one.be - 081/72 34 16

haut de page