Zéro pesticide pour mon milieu d’accueil

18.07.2018
un enfant jouant dans un jardin sans pesticides

Depuis le 1erJuin 2018, l’utilisation de pesticides est interdite dans les milieux d’accueil en Wallonie, ce qui est déjà en vigueur dans la région de Bruxelles Capitale depuis le 1ermars 2014. 

Les pesticides sont des produits chimiques, synthétiques ou d’origine naturelle, utilisés pour détruire des organismes jugés comme nuisibles : certains insectes (insecticides),  herbes indésirables (herbicides) ou encore maladies des plantes (fongicides). Leur utilisation pose question, tant pour leur impact sur la santé que sur la nature, d’autant plus qu’ils persistent longtemps dans l’environnement. 

Afin de protéger les enfants, il est désormais interdit d’utiliser des pesticides pour préserver vos plantes intérieures et extérieures des maladies, des insectes ou des limaces.  

Les produits pour se débarrasser des « mauvaises herbes » et des mousses sont de la même manière proscrits en milieu d’accueil. Ces interdictions sont fixées par un décret wallon et une ordonnance bruxelloise. Cette nouvelle législation peut impliquer un changement d’habitudes, surtout dans la gestion de son espace extérieur.


  • La gestion naturelle : plus onéreuse, plus contraignante, un jardin moins joli ?

Plus d’informations dans notre Vrai ou Faux.


  • Envie d’approfondir le sujet ou de poser des questions ?

Consultez les ressources et les services relais à même de vous répondre.




    actualités ONE

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite

    Air de Familles

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite