Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

L’enfant a-t-il besoin de jouets pour jouer ?

11.10.2017
jouer avec ses enfants sans jouets

Jouer permet aux enfants de grandir, d’apprendre et de découvrir le monde. Si les jeux en magasin sont chers et souvent à fonction unique, les objets de récupération et les jeux sans jouets favorisent l’imagination de votre enfant et vous rappellent que tout est prétexte au jeu.

Pour un enfant, les objets les plus courants peuvent devenir des jouets s’ils ne présentent aucun danger. Les objets du quotidien comme vos clés sont plus attrayants pour lui que des jouets imitant ces objets.

Beaucoup de choses peuvent faire l’objet d’un jeu pour l’enfant :

              • fermer et ouvrir les armoires,
              • utiliser une pelle et sa balayette pour faire comme les grands,
              • jouer avec une passoire en inox en l’utilisant comme un casque,
              • utiliser des petits bols en inox pour les mettre dans les grands et les grands dans les petits afin de se rendre compte de la grandeur, 
              • fabriquer une cabane sous la table avec des draps,
              • construire une maison ou un château avec une caisse en carton,
              • des jeux musicaux avec des objets familiers en guise d’instruments de musique,
              • un jeu de cache-cache avec vous,

Attention : l’utilisation d’un matériel non conçu comme jouet au départ doit faire l’objet de votre vigilance. Pour les plus petits, évitez les objets susceptibles d’être avalés. Assurez-vous que les cartons n’ont pas d’agrafes. Vérifiez que l’objet n’est pas coupant et que la matière dont il est composé n’est pas toxique.

 

Différentes catégories de jeux

Jeux sensoriels, psychomoteurs, créatifs ou encore d’imitation… Il existe plusieurs catégories de jeux possédant chacune leur utilité.

 

1. Les jeux sensoriels : pour mieux communiquer

Regarder, écouter, sentir, déguster,… aide l’enfant à mieux comprendre le monde qui l’entoure. Plus l’environnement sera varié, plus le développement de votre enfant s’enrichira.

 

2. Les jeux câlins : pour gérer les émotions

L’objet câlin ou le doudou apaise l’enfant. Il lui rappelle l’odeur de sa maman et le rassure lorsqu’il doit quitter son milieu familial. L’objet câlin peut être un petit linge ou un objet en tissu, placé dans son berceau dès la naissance. Plus tard, l’objet câlin pourra devenir une poupée ou un ours en peluche.

 

3. Les jeux psychomoteurs : pour mieux connaître son corps

L’enfant doit acquérir une bonne conscience et connaissance de tout son corps pour évoluer. Jouer avec un gros ballon, utiliser une balançoire, rouler avec un véhicule sans pédale sont de bonnes idées pour faciliter cette évolution. Quand votre enfant aura acquis une conscience globale de son corps, vous pourrez lui proposer des activités comme les jeux d’adresse, jeux qui font appel aux dimensions spatiales (en haut, en bas, devant, derrière, à côté…) et temporelles.

 

4. Les jeux créatifs : pour développer l’imagination et le sens artistique

Dès le départ, votre enfant déborde d’inventivité. Le jeu et jouet créatif lui permettront de développer cette imagination. Donnez-lui un jouet très simple de base permettant à votre enfant de créer, inventer et imaginer différentes autres fonctions à cet objet. Par exemple, préférez la poupée « traditionnelle » à la poupée « robotisée » qui parle et qui marche. La poupée « traditionnelle » suffira à déclencher l’envie de votre enfant à imaginer des histoires, des scènes de vie et de discuter avec sa poupée.

 

5. Les jeux d’aptitude et de construction : pour développer son esprit logique et sa réflexion

Certains jeux comme les jeux de mémoire exercent les capacités mentales de votre enfant et encouragent son éveil. Les jeux d’association comme les puzzles permettront à l’enfant de développer un esprit logique. Il devra mettre en relation des événements, des images, des situations et les classer par ordre chronologique ou logique.

 

6. Les jeux symboliques, de « rôle » ou « d’imitation » : pour comprendre le monde autour de soi

A partir de 2 ans, l’imitation intervient souvent dans les activités ludiques de l’enfant. À cet âge, l’enfant prend conscience de son « moi » et de qui il est. Il va se forger une personnalité en observant, en comprenant et reproduisant le monde qui l’entoure.

 

Mais le meilleur des jeux reste celui qui apporte du plaisir à l’enfant surtout si celui-ci est partagé avec son entourage.

 

Pour en savoir plus :

Consultez notre brochure « Si on jouait ? »

 


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site