Deuil enfantin ?

10.02.2016

 

Air de Familles

 

Lors de la maladie d'un parent dont l'issue peut être fatale, nombreux sont les adultes dont le réflexe est, par protection, de taire la vérité à l'enfant. Pourtant l'enfant sait... ou en tout cas perçoit et tant que des mots ne sont pas dits sur le malaise, l'enfant est seul avec son ressenti et se sent exclu, voire abandonné. Le non dit instille en lui une angoisse, voire une culpabilité... pourtant, tout dire crument - sans fard ni détour, comme pour se soulager n'est pas non plus la solution. Il faut l'écouter, le laisser questionner, lui donner l'autorisation de le faire : car si le parent se tait pour protéger l'enfant, l'enfant lui peut essayer de protéger le parent en ne parlant pas de la situation.

Pour en savoir plus


Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication externe de l'ONE au (02) 542.15.71


    actualités ONE

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite

    Air de Familles

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite