Alimentation : le végétarisme, bon pour les enfants ?

28.12.2016

 

 

 

 

Carburant constructeur, entre autres de la masse musculaire, les protéines sont des nutriments indispensables à la croissance, à l’entretien et à la réparation de toutes les cellules du corps. C’est pourquoi, elles sont réputées faire grandir et rendre fort. Version animale, on les trouve dans la viande, les œufs, le poisson et les produits laitiers et en version végétale dans les légumineuses, les graines, les oléagineux et les céréales. Le problème c’est que nous en consommons trop – surtout de version animale. Trop, d’après les recommandations des nutritionnistes, et ce, dès le plus jeune âge. Cet excès chez un jeune enfant peut avoir des conséquences néfastes sur sa santé à long terme. On a, par exemple, observé que les enfants qui consomment trop de protéines pendant les deux premières années de leur vie, risquent davantage de développer un surpoids à l’âge de 6 ans. Consommer un excès de produits animaux (qui ne contiennent pas que des protéines, mais aussi des graisses saturées) peut aussi à terme endommager les fonctions rénales et augmenter les risques de développer les maladies cardio-vasculaires, en sachant que l’alimentation n’est pas le seul facteur qui influencent ces problèmes de santé (surpoids, maladie cardio-vasculaire, …)


Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication externe de l'ONE au (02) 542.15.71


    actualités ONE

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite

    Air de Familles

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite