Accueil temps libre

Le souci de l'ONE d'assurer à l'enfant un milieu de vie non seulement sécurisé, mais également stimulant, dépasse largement le cadre des crèches ou des accueillantes, c'est à dire l'univers des tout petits.

En effet, dès l'entrée à l'école maternelle et parfois jusqu'à 18 ans, l'O.N.E. veille également à la qualité de l'accueil de l'enfant ou du jeune pendant son temps libre, en dehors des heures de classe. 

L'Accueil Temps Libre, qui est le nom par lequel on désigne l'accueil des enfants de 3 à 12 ans et plus, s'articule en trois secteurs majeurs, à savoir : l'accueil extrascolaire, les centres de vacances et les écoles de devoirs. Ces trois secteurs sont organisés sur base de décrets auxquels les structures qui accueillent les enfants sont libres d'adhérer. 

Les structures d'accueil agréées (ou reconnues) dans le cadre de ces décrets doivent répondre à des critères, que ce soit en termes de nombre d'encadrants (par exemple, un animateur pour un groupe de douze enfants de plus de six ans dans le cadre des plaines de jeux), et de formation de ceux-ci ou encore en terme de qualité d'accueil (respect des besoins de l'enfant, gestion des groupes, qualité du lien avec l'adulte, ...).

L'accueil extrascolaire temps libre

Ces lieux d'accueil fonctionnent avant ou après l'école, le mercredi après-midi et parfois durant le week-end. Ils sont situés dans les écoles ou en dehors. Les plus connus sont les "garderies scolaires", et les associations qui organisent des animations spécifiques.

Les activités proposées aux enfants peuvent être culturelles, sportives, artistiques, ludiques, créatives, tels que la poterie, la peinture, le bricolage, le théâtre, le basket, les excursions et les balades à la découverte de la nature... Bref, toutes activités qui impliquent du mouvement, de la variété, de la diversité et stimulent le développement global de l'enfant !

Les écoles de devoirs

Malgré leur nom, ce ne sont pas du tout des écoles.

Mal connues du grand public, les écoles de devoirs sont un lieu de transition entre l'école et le milieu de vie habituel des enfants. Les animateurs, souvent bénévoles, aident les jeunes à faire leurs devoirs, parce qu'à la maison, il n'y a pas toujours moyen de se concentrer ou d'avoir un adulte qui peut aider.

En plus du soutien scolaire, un tas d'activités diversifiées, culturelles, créatives, sportives ou ludiques, sont proposées aux enfants. Elles sont organisées dans un esprit de coopération, d'éducation à la citoyenneté, sans oublier la dimension multiculturelle et le respect de l'autre.

L'équipe est composée de personnes qualifiées, salariées ou volontaires dont la mission est d'accompagner la scolarité et la formation citoyenne des enfants. Les partenaires privilégiés des écoles de devoirs sont les parents et ensuite les écoles. L'implication des parents dans la vie de l'école de devoirs est très variable, mais il n'est pas rare de les voir prêter main forte à l'équipe dans l'organisation de festivités, d'animation ou dans le maintien en état des locaux.

L'ambiance y est détendue, tantôt studieuse, tantôt créative, avec des moments de travail, de pauses, de rires et de découvertes.

Les écoles de devoirs se situent au cœur même des cités et des villages, en dehors de l'école, dans des locaux adaptés et souvent partagés (avec une "Maison de Quartier", par exemple).

Les centres de vacances

Les centres de vacances s'adressent aux enfants âgés de 3 à 15 ans, parfois plus et sont organisés durant les vacances scolaires.

Il existe trois types de centres de vacances : les plaines de vacances, ou plaines de jeux, les séjours de vacances (anciennement nommés colonies) et les camps, organisés en général par les mouvements de jeunesse.

Les organisateurs agréés s'engagent à offrir aux enfants des vacances amusantes et épanouissantes, encadrées par du personnel qualifié. Activités sportives, artistiques, rêveries et découvertes de la biodiversité ponctuent les plaines, séjours et camps au rythme des enfants en vacances...

Chaque année, près de 3500 centres de vacances sont organisés !

Pour les différenciez, sachez que :

A la plaine

Les enfants sont accueillis pendant la journée et rentrent chez eux le soir. Les plaines se déroulent souvent près de leur maison, sur le territoire de la commune. Elles permettent donc de rencontrer ou de retrouver d'autres enfants des alentours. Les activités proposées se tiennent aussi souvent que possible au grand air, à l'occasion de jeux communs qui suscitent mouvements, courses, sauts mais surtout rires et bonne humeur.

Dans un séjour

Les enfants partent plusieurs jours dans un lieu dépaysant : à la côte belge, dans les Ardennes ou même à l'étranger. Les séjours sont l'occasion de vivre des moments collectifs forts et enrichissants pour les enfants.

Vivre en communauté est une leçon de civisme en soi mais aussi une façon de s'affirmer et de respecter l'autre.

Au camp

Les enfants inscrits dans une section locale de mouvement de jeunesse partent au "grand camp" durant l'été. Le camp représente l'aboutissement d'une année d'activités hebdomadaires et de projets communs.

Ceci dit, il ne faut pas toujours avoir participé aux activités du mouvement l'année entière pour participer au camp.

Attention, cependant : toutes les activités proposées pour les enfants pendant les vacances ne sont pas agréées, mêmes si elles portent le nom de plaine ou de camp, par exemple. Pour connaître les organisateurs de plaines ou de séjours agréés, cliquez sur le site Centre de vacances