Vacances avec bébé : comment s'organiser ?

12.07.2018
Famille sur le chemin des vacances en voiture

En voiture, en avion, à la plage, à la montagne ou dans un parc d’attractions : les départs en vacances et les différents types de séjours sont multiples. Voici quelques précautions à adopter en fonction de votre voyage pour passer le meilleur des étés en famille.


1. En voiture

          • Prenez le volant bien reposé pour éviter les risques d’accidents liés à la somnolence.
          • Pour atténuer le mal du transport (mal-être, nausées, vomissements), mangez léger avant le départ. L’eau reste la boisson idéale.
  • Pensez à prendre la route à l’heure de la sieste de votre enfant ou en début de nuit afin de respecter au mieux son sommeil.
  • Installez-lui un espace douillet et rassurant avec quelques objets familiers (doudou, jouet, couverture,...) tout en le maintenant toujours attaché.
  • Dégagez la plage arrière pour éviter la projection d’objets en cas de freinage brusque.
  • Verrouillez les portières.
  • Utilisez des pare-soleil.
  • Rythmez le trajet par des activités ludiques : décrire le paysage, compter les voitures d’une même couleur, inventer une histoire, jouer aux devinettes,…
  • Aérer la voiture régulièrement : ouvrez les fenêtres de quelques centimètres en évitant les courants d’air.
  • Prévoyez des pauses. Arrêtez-vous toutes les deux heures pendant 20 minutes pour prendre l’air, boire, aller aux toilettes,...
  • Ne jamais laisser l’enfant seul dans la voiture à l’arrêt, même s’il dort. Faites-le sortir de la voiture du côté du trottoir.
  • Surveillez-le dans les parkings.

 

2. En avion

Un enfant peut voyager en avion à partir de 2-3 semaines de vie sauf contre-indication médicale. Demandez l’avis de votre médecin traitant.

Si votre enfant a moins de 2 ans, il voyagera sur vos genoux. Pour le décollage et l’atterrissage, vous l’attacherez avec votre ceinture. À partir de 2 ans, votre enfant occupe une place assise.

  • Sur les longs vols, certaines compagnies peuvent proposer un lit pour nourrissons.
  • Pour diminuer les maux d’oreilles au décollage et à l’atterrissage : pensez à donner le sein ou un biberon d’eau pour le tout-petit et donnez à mâcher un chewing-gum pour l’enfant plus grand.
  • Pensez à prendre une couverture pour l’enfant car il peut faire frais dans un avion.
  • Pour prévenir tout risque d’incident (chute due aux turbulences,...), évitez de laisser votre jeune enfant circuler seul dans l’avion.

 

3. A la montagne

Les enfants sont très sensibles aux changements de température (elle diminue de 6° par 1000 m) et aux rayons ultraviolets. À une altitude de 2000 - 2500 mètres, la pression atmosphérique diminue et cela peut provoquer certains malaises (douleurs au niveau des oreilles, ...). Si vos enfants ont moins de 2 ans, demandez l’avis de votre médecin traitant.

  • Prévoyez des excursions courtes sur un chemin accessible à l’enfant : cela vous évitera de devoir le porter ou de le voir s’ennuyer.
  • Avant de partir en balade, informez-vous sur la météo car celle-ci change vite en montagne.
  • Prenez des vêtements adaptés (pluie, froid...) et des chaussures qui conviennent aux sentiers empruntés.
  • Prévenez votre entourage de votre excursion.
  • Hiver comme été, protégez-vous du soleil : crème solaire, chapeau, lunettes, baume à lèvre.
  • Un enfant porté sur le dos peut vite se refroidir, pensez-y et prenez avec vous de quoi l’habiller plus chaudement (chaussettes, gilet...).

 

4. La baignade (piscine ou mer)

Dès leur plus jeune âge, les enfants adorent barboter, s’éclabousser, nager. Mais les plaisirs de l’eau ne sont pas sans danger et quelques règles de sécurité s’imposent :

  • Choisissez une zone surveillée où l’intervention des équipes de secours est plus rapide.
  • Renseignez-vous sur la nature des vagues, des courants, des marées, des profondeurs.
  • Respectez les consignes de sécurité signalées près des zones de baignade.

 

Ne laissez jamais votre enfant seul près d’un point d’eau. Même à la maison, dans une petite piscine gonflable ou « coquillage », les noyades arrivent encore trop fréquemment. Quelques centimètres d’eau et quelques secondes suffisent pour se noyer.

  • Sécurisez l’accès à la piscine (barrière, alarme...). Posez à côté de la piscine une perche et une bouée.
  • Informez-vous sur les premiers gestes qui sauvent en cas d’incidents survenus, lors de la baignade.
  • Pensez à avoir à proximité un téléphone ou un GSM pour alerter les secours (112) le plus rapidement possible en cas de problème (blessure, hypothermie, noyage...).
  • Apprenez à votre enfant à nager le plus tôt possible. S’il ne sait pas nager, mettez-lui des brassards gonflables adaptés à son poids (norme CE).
  • Apprenez-lui aussi à être prudent : ne pas courir autour de la piscine, ne pas pousser un copain dans l’eau, ne pas avaler l’eau, se mouiller avant de se baigner et entrer progressivement dans l’eau,...
  • Restez toujours avec lui quand il joue au bord de l’eau ou pendant qu’il se baigne.

 

5. Au soleil

Le soleil est bon pour la santé mais en excès, il peut provoquer coup de soleil et insolation. Adoptez ces quelques précautions :

  • Evitez d’exposer votre bébé́ de moins d’1 an au soleil.
  • Gardez-le à l’ombre sous un parasol, sous les branches d’un arbre,...
  • Dans le landau, laissez la capote ouverte (la température intérieure du landau capote fermée peut dépasser les 50°) et utilisez une ombrelle.
  •  Faites jouer les enfants à l’ombre entre 12h et 15h.
  • Couvrez la tête des bébés et des enfants, faites-leur porter un t-shirt sec et des lunettes de soleil qui protègent des UV (norme CE).
  • Appliquez régulièrement aux enfants une crème solaire résistante à l’eau et d’un indice de protection 30 minimum. Préférez les produits solaires avec filtres minéraux « bio » labélisés.
  • Donnez régulièrement à boire de l’eau nature sans attendre que l’enfant ait soif pour éviter la déshydratation.
  • Attention à la réverbération : le sable, l’eau, la neige sont comme des miroirs qui reflètent les rayons du soleil et augmentent leur intensité.

 


6. A la plage, dans un parc d’attractions, au zoo, à la gare ou à l’aéroport

  • Utilisez un bracelet ou un collier d’identité avec le nom et le prénom de l’enfant, le nom et numéro de téléphone (portable) de la personne qui l’accompagne.
  • Dès qu’il en est capable, apprenez à votre enfant son nom, son prénom, le numéro de téléphone des parents, son adresse et le lieu de séjour des vacances.

 

Pour plus d’infos, consultez : 

 


    actualités ONE

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite

    Air de Familles

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite