Semaine européenne de la vaccination 2017

24.04.2017
Semaine Européenne de la vaccination

A l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, initiée par l’Organisation Mondiale de la santé, l’ONE rappelle l'importance de se faire vacciner contre la rougeole que l’on soit enfant ou adulte,  pour soi et pour les autres ! Nous vous invitons à vérifier votre statut vaccinal et celui de vos enfants et, si besoin, à en parler avec votre médecin.

Le vaccin contre la rougeole fait partie d’un vaccin combiné contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO). Ce vaccin est la seule prévention sûre et efficace. 

Dans près de 10% des cas, une poussée de fièvre sans gravité ou une éruption cutanée légère, d’une durée d’un ou deux jours, peut survenir (de 5 à 12 jours après la vaccination).

En Fédération Wallonie-Bruxelles, le calendrier vaccinal prévoit d’administrer une première dose de vaccin à l’âge de 12 mois et une seconde dose de rappel entre 11 et 12 ans.

 

Se vacciner pour soi et pour les autres

La rougeole est très contagieuse : une personne atteinte peut contaminer de 15 à 20 personnes. Par comparaison, une personne touchée par le virus de la grippe n’en contaminera que 4.

La vaccination permet de se protéger et également de protéger les autres, par exemple les tout-petits, trop jeunes pour être vaccinés ou les personnes immunodéprimées. Pour plus d’informations consultez notre actualité sur la rougeole.

Mais la propagation du virus s’arrête complètement que si plus de 95% de la population est vaccinée. Tout le monde profite alors de ce que l'on appelle "l’immunité de groupe".

Pour éviter de transmettre la rougeole et contrôler l’épidémie en cours, l’ONE rappelle que non seulement les enfants mais aussi les adultes qui n’ont pas eu la maladie et ceux qui n’ont pas été immunisés doivent être vaccinés. Si vous êtes nés avant 1970, vous possédez assez d’anticorps grâce à l’exposition naturelle au virus, qui était encore répandu à l’époque. Si vous ne connaissez pas votre statut vaccinal, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

 

La rougeole n’est pas une maladie banale

Depuis que la vaccination contre la rougeole s’est généralisée dans les années 80, le nombre de personnes touchées par la maladie a fortement diminué en Belgique, au point que nous ne sommes plus habitués à la rencontrer. Le vaccin nous a fait oublier que la rougeole est une maladie très contagieuse et qu’elle peut provoquer de graves complications – même si elles ne sont pas fréquentes.

Depuis décembre 2016, une épidémie de rougeole frappe l’Europe, dont la Belgique et particulièrement la Wallonie. 17 décès ont été attribués à la rougeole en Roumanie. En Belgique, 40% des cas déclarés ont dû être hospitalisés, enfants comme adultes, pour cause de déshydratation sévère, de pneumonie, d’hépatite, de pancréatite ou d’encéphalite.

 

La rougeole touche tout le monde, les adultes aussi

En date du 31 mars 2017, parmi les 266 personnes qui ont contracté la maladie en Wallonie : 10% avaient moins d’un an, 40% avaient de 1 à 14 ans, et 50% avaient plus de 15 ans. Pratiquement aucune n'était vaccinée.

 

Pour en savoir plus :

Consultez :

- Les informations sur la semaine européenne de la vaccination par l'OMS 

Les informations sur la rougeole par le site Vacc.info.

 


    actualités ONE

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite

    Air de Familles

    Titre de la News

    Nulla hendrerit, felis quis elementum viverra, purus felis egestas magna, non vulputate libero justo nec sem. Nullam arcu. Donec pellentesque vestibulum urna. In mauris odio, fringilla commodo, commodo ac, dignissim ac, augue.Non lectus lacinia egestas...

    lire la suite