Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Into-lait-rance ?

08.11.2010

Flash is required!

Air de Familles n°306



Interview du spécialiste : "Soupe au lait" 


Anne Pochet

Bien placée au rayon tracas alimentaire, l'intolérance au lactose toucherait environ 70 % de la population mondiale. Elle apparaît en général chez les enfants aux alentours de 5 ans et peut vraiment compliquer la vie. Mais pourquoi parle-t-on d'intolérance au lactose et pas d'allergie aux produits laitiers ? 

Michel Deschamps, Conseiller pédiatre ONE

L’intolérance est liée à un déficit partiel ou total en lactase, qui est l’enzyme permettant de digérer le lactose, ou sucre du lait, tandis que dans l’allergie, ce sont les mécanismes immunologiques qui sont en cause, l’allergie est dès lors beaucoup plus compliquée à prendre en considération.


Anne Pochet

Les symptômes de l'intolérance au lactose peuvent survenir peu de temps ou plusieurs heures après son ingestion : douleurs abdominales, ballonnement, nausées et diarrhées. Le diagnostic est souvent évident, mais pas toujours. Votre médecin le confirmera à l'aide de différents tests. 

Si l'intolérance est avérée, le premier réflexe sera de supprimer le lactose de l'alimentation de l'enfant tout en veillant à ce qu'il ait des apports suffisants en calcium. Ce n'est pas chose facile, car le lactose est couramment utilisé par l'industrie agro alimentaire. Il vous faudra bien lire les étiquettes, cela dit, il existe des solutions permettant de vivre avec...

Michel Deschamps, Conseiller pédiatre ONE

A partir du moment où l’ami imaginaire ne quitte plus la vie de l’enfant, où l’enfant ne sait plus rien faire sans l’ami imaginaire, en a besoin en permanence pour faire tout dans sa vie, et que l’ami imaginaire est dans tout, il faut commencer à s’inquiéter, ça peut être le signe d’une détresse, d’une angoisse. Il faut commencer à pouvoir en parler, aussi. Si l’ami imaginaire est encore là au-delà des huit ans de l’enfant, en parler est important. Et si en parler n’est pas possible, alors il faut penser peut-être à se faire aider par un professionnel.

Pour en savoir plus

Il existe dans le commerce spécialisé, par exemple les pharmacies, ou non spécialisé, par exemple les grandes surfaces, des produits «délactosés» : du lait, des crèmes, des yaourts, et donc, il est alors possible de les ingérer sans problème, ou il est possible de prendre une pilule de lactase avant le repas. Cette pilule permet une digestion normale du repas. 

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE :

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site