Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Hyperactif ?

17.01.2011

Flash is required!

Air de Familles n°316



 


Interview du spécialiste : "Charge maximale !"



Anne Pochet

Parfois citée à tort pour qualifier un jeune enfant en âge préscolaire qui bouge beaucoup et ne respecte pas les consignes, l’hyperactivité est un trouble qui se traite à cet âge, non pas- comme on le croit souvent – par des médicaments, mais avant tout par une thérapie comportementale et un soutien aux parents.



Dr Jean-Marie Dubru, Conseiller pédiatre ONE

Le diagnostic d’hyperactivité est très difficile à poser chez les très jeunes enfants. En effet, c’est une caractéristique des jeunes enfant en âge préscolaire de bouger, de sauter et de grimper. Par conséquent, il faut éviter de poser ce diagnostic de manière trop précoce.



Anne Pochet

L’hyperactivité ne se déclenche pas brutalement et de nombreux parents l’observent déjà très tôt parfois même pendant la grossesse. Il existe certains signes prémonitoires. Par exemple, un bébé qui dès l’âge de six mois exige une attention permanente et a besoin d’être constamment occupé peut être susceptible de développer ultérieurement une hyperactivité.

D’autres signes comme les troubles précoces du sommeil et plus tard, le fait de ne pas parvenir à fixer son attention sur un jeu ou de se montrer agressif, peuvent également être évocateurs, tout en évitant les conclusions hâtives. Un enfant qui se met en colère à la moindre frustration, se roule par terre et refuse les limites a parfois juste besoin d’être recadré.

 


Dr Jean-Marie Dubru, Conseiller pédiatre ONE

Le traitement de l’hyperactivité chez les jeunes enfants fait très peu appel à l’administration de médicaments, en dehors de rares exceptions. L’essentiel du traitement est basé sur la thérapie comportementale et consiste à soutenir les parents en leur donnant des conseils pratiques destinés à les aider à gérer les colères, les manifestations d’opposition, l’agitation et les troubles du sommeil de leur enfant.


Pour en savoir plus

Une fois le diagnostic posé par une équipe pluridisciplinaire, rappelez-vous qu’un enfant hyperactif est d’abord un enfant qui a besoin de mesures éducatives et pédagogiques adaptées. D’autant qu’en raison de son impulsivité, il court plus de risques d’accidents domestiques et doit donc être surveillé constamment !

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE :

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site