Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Dents de loup ?

13.12.2010

Flash is required!

Air de Familles n°311



Interview du spécialiste : "Dents pour dents" 


Anne Pochet

Votre enfant en a mordu un autre ? Ça arrive et il y a plein d’explications ! Cela peut être de l’agressivité, mais aussi hé oui un bisou mal contrôlé… Avant de paniquer, de vous fâcher, essayez de comprendre, de parler et surtout, évitez de le cataloguer ; ce qu’il exprime ne doit pas devenir ce qu’il est...


Lucia PEREIRA, Conseillère pédagogique ONE

Il ne s’agit pas de méchanceté, ni nécessairement d’agressivité. L’enfant tout petit ne peut pas imaginer le mal que l’autre peut ressentir. Il sait qu’il peut avoir une réaction comme les pleurs, les cris et, parfois, cela peut devenir un jeu.


Anne Pochet

Quand un enfant adopte ce genre de comportement, il est important de s’interroger sur les causes. C’est bête, mais si l’enfant entend régulièrement dire qu’il est à croquer : sa morsure peut simplement être une maladroite manifestation d’affection. Même si, le plus souvent, mordre est bel et bien la manière trouvée par l’enfant de s’exprimer et se protéger. 

Pour l’adulte, la seule façon de réagir est d’intervenir auprès de chaque enfant afin de protéger tant le mordu que le mordeur pour éviter la stigmatisation. Et le faire d’une manière adaptée à chaque âge : signifier gentiment au petit de 8 mois que ses baisers font mal, mettre des mots sur le geste violent de celui de 2 ans pour lui montrer une autre manière d'exprimer sa colère...
 

Lucia PEREIRA, Conseillère pédagogique ONE

Les sanctions réparatrices sont toujours souhaitables. Le but n’est pas de faire souffrir l’enfant, ni de lui faire peur mais bien, à long terme, de lui donner d’autres moyens de s’exprimer. Demander de l’aide pour soigner celui qui a été mordu peut aider l’enfant à mieux comprendre pourquoi on ne mord pas et pourquoi on ne tape pas.


Pour en savoir plus

Si la situation se répétait, essayez d’écouter et de comprendre ce qui motive l’attitude de l’enfant. N’ayez pas peur de son agressivité, ni de sa colère: éduquer, ce n’est pas annihiler les sentiments et les pulsions de l’enfant, mais bien lui apprendre à les exprimer, à les canaliser autrement que par la violence.

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE :

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site