Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Range ta chambre ?

06.12.2010

Flash is required!

Air de Familles n°310



Interview du spécialiste : "Range ta chambre !"


Anne Pochet

Une poupée, 3 voitures, un livre, un ballon, des crayons, des chaussures et un raton laveur… La chambre des enfants, parfois c’est une poésie de Prévert, le charme en moins. Bonne nouvelle, le sens de l’ordre est culturel : on peut l’apprendre aux enfants et même, le faire dans la joie et la bonne humeur. Pourvu que l'on sache, soit même, trier sans stress !


Caroline GEUZAINE, Docteur en psychologie

La première chose, c’est d’essayer de lui faire comprendre que le rangement facilite la vie et qu’ont peut passer plus de temps à faire autre chose comme s’amuser par exemple. C’est une notion qui échappe totalement aux plus jeunes qui ne comprennent pas à quoi ça sert de ranger et qui dont n’ont pas envie de le faire.


Anne Pochet

Entre 3 et 5 ans, l'enfant apprend en imitant! On l’accompagnera, car il a besoin de savoir par où commencer et où ranger les différents objets. On rangera avec lui et pas à sa place, même si cela va plus vite, et d’une manière simple. Il découvrira qu’en rangeant, il peut retrouver des objets oubliés, égarés et ces retrouvailles sont un moment joyeux : un bonus à l’activité. 

Chez les plus grands, la rationalité prend plus de place et permet à l’enfant de comprendre l’utilité de ranger tant maintenant à la maison, que dans ses études et plus tard dans son travail. Entre six et onze ans, l’enfant veut être plus autonome: il préfèrera ranger tout seul comme un grand. Cela ne signifie pas qu'il acceptera de le faire systématiquement. La ténacité sera de rigueur.
 

Caroline GEUZAINE, Docteur en psychologie

Il sera utile d’initier le rangement dans le calme et pas quand le désordre a déjà usé votre patience. Il est aussi important de comprendre que ce n’est pas toujours le moment de ranger et ne pas forcer l’enfant à le faire directement. Je dirais qu’une bonne maxime est : «C’est de la souplesse dans l’ordre »..

Pour en savoir plus

Enfin rappelez-vous que la notion d’ordre est relative et culturelle au sens de propre à la culture d’une famille ? Les enfants, tout en s’imprégnant de la culture familiale, vont la modifier, la transformer, du moins la questionner…
Leur sens de l’ordre est une réponse au vôtre. À quoi ressemblent vos placards ?

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE :

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site