Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Jamais trop tôt ?

03.04.2012

Flash is required!

Air de Familles n°370



Lire l'interview du spécialiste

Anne Pochet

Un nouveau-né sur mille est atteint de surdité congénitale. Un dépistage et une prise en charge précoces améliorent grandement l’évolution de l’enfant. C’est pourquoi aujourd’hui quasi toutes les maternités de la Fédération Wallonie-Bruxelles participent au programme de dépistage néonatal de la surdité. Mais pourquoi proposer ce dépistage aussi précocement ?


Dr Nathalie MELICE, Conseillère pédagogique ONE

C’est au cours des trois premières années de la vie, et tout particulièrement lors des premiers mois, que le système nerveux auditif central, en formation, est le plus sensible aux sons. Pour cette raison, l’enfant sourd, dépisté en période néonatale, bénéficiera pleinement des appareillages et apprentissages adaptés, tandis que l’enfant sourd n’ayant pas reçu le dépistage systématique d’aide précoce verra le diagnostique retardé généralement à l’âge de 18 à 30 mois.


Anne Pochet

Sans ce dépistage précoce, ce n’est souvent qu’au moment où l’enfant devrait commencer à parler que l’on découvre sa surdité; car ce retard de diagnostic a de lourdes conséquences sur l’acquisition du langage de l’enfant, ses compétences communicatives, son développement cognitif et psychosocial. Voilà pourquoi on propose ce dépistage dés la maternité.

Le dépistage consiste en un test rapide et indolore. Si l’enfant présente des signes de surdité, il faudra tout mettre en place pour qu’il soit pris en charge au plus tard avant l’âge de 6 mois.
Parfois, le test est à refaire et souvent il ne révèle aucun problème, mais dans tous les cas, il est impératif de continuer à suivre l’évolution ultérieure de l’audition et du langage.


Dr Nathalie MELICE, Conseillère pédagogique ONE

Il faut continuer à suivre attentivement l’évolution de l’audition et du langage de chaque enfant. Certains déficits peuvent n’apparaître que tardivement. En cas de doute, un bilan auditif est conseillé et praticable à tout âge.

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication externe de l'ONE au (02) 542.15.71

 


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site