Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Bien tombés !

19.10.2009

Flash is required!

Air de Familles n°262

Lire l'interview du spécialiste: Tombés de haut !

Anne Pochet

60% des accidents domestiques touchant les enfants de 0 à 4 ans sont des chutes ! Mais, si tomber lorsque l'on apprend à marcher fait -un peu - partie du processus, la plupart des chutes chez les enfants de moins d'un an, pourraient être évitées car elles résultent souvent d'un moment d'inattention de l'adulte. De plus, comme elles se produisent en général d'un lieu surélevé, elles sont particulièrement dangereuses...

Sarah COLLARD, Service Education Santé ONE.

Des tout-petits tombent en effet souvent d'une certaine hauteur, comme de la table à langer ou du lit à barreaux. Les conséquences de ces chutes ne sont pas banales car les lésions sont souvent localisées au niveau de la tête. En effet, la tête étant plus lourde que le reste du corps, c'est elle qui percutera l'obstacle en premier lieu. La gravité des lésions dépendra de la hauteur de la chute et également de la dureté du sol.

Anne Pochet

Le fait est que les enfants grandissent toujours plus vite qu'on ne croit : hier encore, calme et docile, il se met tout à coup à  gigoter, se balancer, se retourner... Maxi cosy, table à langer, chaise haute et même lit à barreaux ne garantiront sa sécurité qu'en appliquant quelques  précautions...

Sur la table à langer, laissez toujours une main sur son ventre. Evitez de placer le Maxi cosy en hauteur sur une table: en se balançant, il pourrait le faire basculer. Quant à la chaise haute et au lit à barreaux, Bébé ne demandera qu'à en sortir seul ! Attachez-le bien dans la première et baissez le niveau du sommier du lit dés qu'il se tient assis tout seul. Et si, malgré votre vigilance, un accident devait arriver; gardez votre sang froid.

Sarah COLLARD, Service Education Santé ONE.

Après toute chute d'une hauteur, et même si l'enfant retrouve un comportement normal, consultez votre pédiatre ou le médecin traitant afin qu'il évalue la gravité des lésions. Signalez-lui tout symptôme présenté par l'enfant comme de la pâleur, de la somnolence, nausées ou des vomissements.
Par contre, si l'enfant perdait connaissance, même brièvement, rendez-vous directement aux urgences.

Anne Pochet

Pour en apprendre plus sur la prévention des accidents domestiques, demandez la brochure ONE " Un logement sûr pour nos enfants".

Et même si, chutes, bosses et petits bobos sont au programme de l'enfance, rappelez-vous qu'il vous revient d'être des plus vigilants et de bien préparer le terrain pour que tout cela reste bénin...

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE:

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site