Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Larmes à l'oeil ?

02.11.2009

Flash is required!

Air de Familles n°264

Lire l'interview du spécialiste: Seconde langue

Anne Pochet

S'il faut parfois quelques jours à une mère pour reconnaître les pleurs de son bébé parmi d'autres pleurs d'enfants, il lui faudra un peu plus de temps pour interpréter ses larmes! Il n'est pas vraiment facile de se faire bien comprendre quand on n'a, à sa disposition, que les pleurs, les mimiques, les petits cris et les mouvements du corps...

Béatrice PIRON, Service Education Santé ONE.

Le bébé ne comprend pas non plus ce qui se passe autour de lui et en lui. Il a besoin de ses parents pour l'aider à comprendre et mettre des mots sur ce qu'il ressent. Lorsque l'enfant pleure, il a de bonnes raisons et, durant la première année, on ne peut pas parler de caprice.

Anne Pochet

Faim, fatigue, inconfort, ennui sont d'autres raisons de pleurer qu'il est facile de cerner pour un parent. Une fois ces explications éliminées, la douleur sera à suspecter. Certaines maladies peuvent se manifester en position couchée comme le reflux les otites Il ne faut donc pas hésiter  à en parler au pédiatre.

Mais il y a aussi ces pleurs, apparemment incompréhensibles, qui durent longtemps, ce qu'on appelle " syndrome des coliques du soir ". Le nourrisson n'arrive pas à trouver le sommeil entre deux repas, en fin de journée.

Béatrice PIRON, Service Education Santé ONE

Entre la troisième et la douzième semaine, le bébé peut présenter, à certains moments de la journée, de l'agitation ou même des pleurs.
Le célèbre pédiatre T. Berry Brazelton www.brazelton.ch/spip.php explique comme une surcharge du système nerveux qui n'est pas mature, et donc, l'enfant élimine son stress et toutes les tensions de la journée.

Anne Pochet

Face à ces pleurs qui en épuisent plus d'un, une seule approche; rester calme! Vous énerver, ne fera qu'empirer son état de stress... Après avoir vérifié que ses divers besoins sont couverts, essayez de le calmer, en vous installant dans un lieu calme et sombre, prenez-le contre vous et bercez--le doucement. Et si vous n'arriviez pas à garder votre calme, n'hésitez pas à passer la main...

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE:

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site