Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Laisser courir ?

09.11.2009

Flash is required!

Air de Familles n°265

Lire l'interview du spécialiste: Auto école !

Anne Pochet

Aller seul à l’école, chez un ami ou au magasin est un acte revendiqué par les enfants. Ils veulent ainsi prouver qu’ils sont grands et peuvent se débrouiller tout seuls. Mais cela ne peut se faire avant 8 ou 9 ans, car les jeunes enfants ne disposent pas encore de toutes les capacités suffisantes pour faire face aux dangers de la circulation...

Bénédicte VEREECKE (IBSR)

Avant l’âge de huit/neuf ans, les enfants n’ont pas toutes les capacités  suffisantes pour pouvoir circuler dans la circulation. Leur temps de réaction, par exemple, est plus long que celui d’un adulte, et ils éprouvent aussi du mal à évaluer les distances et les vitesses. Ils ont des difficultés, par exemple, à distinguer une voiture à l’arrêt d’une voiture qui roule lentement.

Anne Pochet

D'autant que les jeunes enfants éprouvent des difficultés à se concentrer sur plusieurs choses à la fois. Souvent chez eux, la réactivité, les émotions et le jeu prennent le pas sur la raison: c'est ce qui explique que, même extrêmement bien drillé aux règles de sécurité, un gamin pourra oublier toute prudence pour s'élancer sur la route à la poursuite de son ballon.

Un grand nombre de jeunes piétons accidentés le sont lors de la traversée d’une chaussée, c’est donc sur cela que l’apprentissage doit être axé. On peut entraîner l’enfant dès son plus jeune âge. D’abord en donnant toujours le bon exemple et se comportant en rue comme on voudrait qu’il le fasse quand il circulera seul !.

Bénédicte VEREECKE (IBSR)

Il est important, en tant qu’adulte, d’appliquer les règles que l’on voudrait que l’enfant suive. Le principe est simple, c’est expliquer, mais aussi pratiquer, et pratiquer encore, toujours, le bon comportement pour montrer l’exemple.

 

A partir de 7 ans, vous pourrez petit à petit lâcher du lest jusqu'à ce qu'il prouve son aptitude à faire face aux obstacles.
Vous ne le laisserez partir seul que sur un trajet  bien précis déjà  parcouru avec lui en ayant attiré son attention sur les étapes importantes. Lors des derniers entraînements, marchez un peu en retrait et demandez-lui de vous expliquer ce qu’il fait.

Etre responsable, c'est le premier pas vers la sécurité et donc l'autonomie!

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire les nombreuses brochures de l’ONE consacrées à la sécurité de l’enfant, parmi lesquelles «Grandir en toutes sécurité»

L’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) publie lui-même un certain nombre de documents éducatifs fort utiles aux parents…et surtout à leurs enfants.

Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE:

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site