Office de la Naissance et de l'Enfance
Chaussée de Charleroi 95
1060 Bruxelles

Tél: (02) 542.12.11
Fax: (02) 542.12.51
Courriel: info@one.be

 

Bébé 3D ?

26.12.2011

Flash is required!

Air de Familles n°356

Anne Pochet

Si l’échographie est un grand moment pour les parents, elle est d’abord un examen médical précieux pour surveiller le bon déroulement de la grossesse. Or il se pratique aujourd’hui des échographies 3D destinées non plus à fournir des informations au médecin, mais à fournir de belles images aux parents, lesquels en réalisent parfois plusieurs au cours de la grossesse. Mais est-il vraiment sans danger d’exposer ainsi son enfant à des ondes échographiques ?

Dr Gilles CEYSENS, Conseiller gynécologue ONE

De nombreuses publications ont démontré que les enfants ayant subi une échographie prénatale dans un cadre médical, c’est à dire limité à ce qui est nécessaire, avaient un développement et des résultats scolaires identiques à ceux n’en ayant pas subi. L’échographie est une technique relativement récente et on ne peut pas exclure qu’utilisée trop longtemps, et de manière incontrôlée, elle ne génère d’effets néfastes.

Anne Pochet

On recommande 3 échographies en cours de grossesse : vers 3 mois pour préciser l’âge de la grossesse, le nombre de fœtus et déterminer le risque de trisomie 21 ; vers 5 mois pour évaluer la croissance, l’anatomie et la vitalité du fœtus et vers 7 mois pour préciser l’anatomie, le poids et la position du foetus en prévision de l’accouchement. Mais cet examen n’est pas infaillible, certaines malformations ne peuvent tout simplement pas être détectées.

De la même façon, lors d’une échographie 3D « affective » certaines images peuvent être difficiles à interpréter, peuvent apparaître à tort inquiétantes ou anormales et seul un spécialiste peut faire la part des choses. Or, les personnes qui proposent ces échographies ne sont généralement pas médecins.

Dr Gilles CEYSENS, Conseiller gynécologue ONE

Lors des échographies 3D dites « affectives », on cherche souvent à obtenir une image du visage du fœtus, et donc, le faisceau à ultrasons est braqué en direction de sa tête et donc de son cerveau pendant un temps plus long. On ne sait pas, à l’heure actuelle, si cela représente des risques ou pas. Les médecins sont tenus par le principe de précaution, alors, pourquoi pas vous ? Surtout lorsqu’il s’agit de votre enfant !

Pour en savoir plus

L’échographie est un examen médical très utile. Il est vrai que sa version trois D permet d’obtenir des images spectaculaires. Mais, dans la mesure où on ne connaît pas à terme les dangers d’une surexposition, n’est – il pas plus prudent de réserver l’acte à des fins médicales ? C’est bien sur votre choix, mais réfléchissez – y !


Contact

N'hésitez pas à appeler le Service Communication Externe de l'ONE:

(02) 542.15.71


Mentions légales | Copyright © 2005 ONE - Tous droits réservés | Plan du site