Ecoles de devoirs (EDD)

 


 Au pays de Magritte, les écoles de devoirs ne sont pas des écoles, et on n'y fait pas que des devoirs...


 

Les écoles de devoirs sont des structures indépendantes des écoles. Elles participent à la vie d'un quartier, d'un village en développant un travail pédagogique, éducatif et culturel de soutien à la scolarité et de formation citoyenne.

C'est un lieu d'accueil, d'écoute et de convivialité qui fait le lien entre l'école et le milieu de vie de l'enfant. Il fonctionne en dehors des heures scolaires sur base d'un projet pédagogique et d'un plan d'action annuel avec le soutien d'une équipe éducative qualifiée qui développe des activités de soutien scolaire et d'animation des enfants et contribue ainsi à leur éducation et à leur épanouissement.

 

Lien vers l'émission "Air de famille" sur "Ecole de devoirs: On y fait quoi?"

Focus sur les missions des EDD

Le décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs stipule que les missions générales des EDD sont de favoriser:

  1. Le développement intellectuel de l'enfant, notamment par l'accompagnement aux apprentissages, à sa scolarité et par l'aide aux devoirs et travaux à domicile;
  2. Le développement et l'émancipation sociale de l'enfant, notamment par un suivi actif et personnalisé, dans le respect des différences, dans un esprit de solidarité et dans une approche interculturelle;
  3. La créativité de l'enfant, son accès et son initiation aux cultures dans leurs différentes dimensions, par des activités ludiques, d'animations, d'expression, de création et de communication;
  4. L'apprentissage de la citoyenneté et de la participation.

Il est demandé aux écoles de devoirs d'envisager les 4 missions de manière transversale.

 

« Les écoles de devoirs : au-delà du soutien scolaire »

Etude réalisée en décembre 2011 par la Ligue de l'Enseignement et de l'Education permanente.

Afin de mieux faire connaître le rôle des écoles de devoirs dans le processus d’accrochage scolaire, tout en analysant le contexte global dans lequel ces structures s’insèrent, les auteurs de cette étude, Valérie Silberberg et Antoine Bazantay, sont partis à la rencontre des acteurs de terrain des écoles de devoirs, ainsi que de ceux des sociétés de cours particuliers.

L’étude souligne l’identité forte et la variété des projets d’accueil des EDD visitées et suscite la réflexion sur le rôle du système scolaire dans l’explosion de la demande de remédiation.