Education et éveil du jeune enfant : une priorité pour la coopération belge

12.02.2019
inscription au séminaire de Plan Belgique

Plan international Belgique a organisé un séminaire sur l’éducation et l’éveil du jeune enfant le lundi 28 janvier 2019. La conférence s’orientait sur les défis auxquels sont confrontés 5 pays partenaires : le Niger, le Sénégal, la Tanzanie, le Rwanda et le Mozambique. 

Les 2000 premiers jours de l’existence d’un enfant sont déterminants pour son développement futur. Ils définissent ses chances de survie, sa capacité d’apprendre et de s’épanouir. À travers le monde, de nombreux enfants sont privés de ce soutien à l’éveil durant cette première période de leur vie.

Face à ce constat, Plan International Belgique a commandité une étude pour identifier les principaux défis auquel ce secteur est confronté le Niger, le Sénégal, la Tanzanie, le Rwanda et le Mozambique. Cette recherche a été présentée lors du séminaire organisé par Plan International Belgique et la plateforme Educaid.be, avec la participation de l’ONE.

L’objectif de cet événement était de renforcer la prise en considération de l’importance de l’éducation et l’éveil du jeune enfant par la coopération belge. Il visait également à sensibiliser les acteurs belges (responsables politiques et acteurs de la coopération mais aussi acteurs du monde de l’enfance) aux enjeux de l’éducation et l’éveil du jeune enfant dans les pays partenaires.

Deux thèmes ont été abordés lors du séminaire :

  • Les stratégies à mettre en œuvre pour soutenir le développement de politiques intégrées d’éducation et d’éveil de la petite enfance; 
  •  Le rôle des interventions liées à l’éducation et l’éveil du jeune enfant dans la transformation des relations de genre.  

Retrouvez en ligne le rapport de l'étude: https://www.educaid.be/fr/seminar-ecce